LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le problème du mal Croyez-vous qu'il y ait quelque utilité à écr ... >>


Partager

En quel sens peut-on parler d'une vie intérieure

Philosophie

Aperçu du corrigé : En quel sens peut-on parler d'une vie intérieure



Publié le : 20/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

En quel sens peut-on parler d'une vie intérieure
Zoom

    La vie intérieure est l’expression que l’on utilise couramment pour définir le flot de la pensée, l’activité psychique que chaque homme produit. Elle concerne chacun d’entre nous, elle est intrinsèquement subjective et fait partie de la conscience. Ainsi tenter de la comprendre paraît difficile. Comment peut-on chercher à expliquer ce quelque chose qui se passe en chacun de nous en permanence et donc duquel nous ne pouvons prendre de distance? Comprendre c’est déterminer le comment et le pourquoi, c’est trouver le but du phénomène, de l’objet que l’on veut expliquer. Cependant le problème posé paraît insoluble, pour comprendre quelque chose il faut l’étudier, se poser en sujet face à l’objet et donc délimiter une distance entre l’étudiant et l’étudié. Mais face à l’impossibilité de se scinder en deux, il paraît évident que nous ne pouvons étudier de façon objective une activité immédiate et intérieure. Comment puis je parler de moi comme si j’étais hors de moi?



. Je rejetais comme fausses toutes les raisons que j'avais prises auparavant pour démonstrations... et me résolus de feindre que toutes les choses qui m'étaient jamais entrées en l'esprit n'étaient non plus vraies que les illusions de mes songes. Mais, aussitôt après, je pris garde que, pendant que je voulais ainsi penser que tout est faux, il fallait nécessairement que moi, qui le pensais, fusse quelque chose. Et remarquant que cette vérité : Je pense, donc je suis, était si ferme et si assurée que toutes les plus extravagantes suppositions des sceptiques n'étaient pas capables de l'ébranler, je jugeai que je pouvais la recevoir sans scrupule pour le premier principe de la philosophie que je cherchais.   III Toute étude est étude réflexive          La vie intérieure définit les phénomènes psychiques qui s'opèrent dans notre esprit. Or comment définir une seule réalité qui ne soit pas psychique? La vie intérieure n'est elle pas up pléonasme? Toute étude passe par la conscience ainsi que toute perception de la réalité. Plutôt que de chercher à comprendre la vie intérieure comme une notion distincte du reste de la vie ne doit on pas l'assimiler à toute vie? Comprendre la vie intérieure n'est ce pas chercher à comprendre l'homme en lui même et en tant que phénomène?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1376 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "En quel sens peut-on parler d'une vie intérieure " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • ilonaj-242255 (Hors-ligne), le 30/09/2014 é 30H17.
  • Laura66912 (Hors-ligne), le 03/05/2010 é 03H18.
  • Ralph38546 (Hors-ligne), le 19/10/2009 é 19H15.
  • pascale7762 (Hors-ligne), le 13/10/2009 é 13H23.
  • Benoit5946 (Hors-ligne), le 26/10/2008 é 26H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédente

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit