NoCopy.net

Quel vous paraît être le fondement du concept de hiérarchie ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Comment distinguer pensée et réalité ? L'athéisme est-il pensable ? >>
Partager

Quel vous paraît être le fondement du concept de hiérarchie ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Quel vous paraît être le fondement du concept de hiérarchie ?



Publié le : 17/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Quel vous paraît être le fondement du concept de hiérarchie ?
Zoom
  • être : Du latin esse, « être ». 1) Verbe : exister, se trouver là. En logique, copule exprimant la relation qui unit le prédicat au sujet (exemple : l'homme est mortel). 2) Nom : ce qui est, l'étant. 3) Le fait d'être (par opposition à ce qui est, l'étant). 4) Ce qu'est une chose, son essence (exemple : l'être de l'homme). 5) Avec une majuscule (l'Être), l'être absolu, l'être parfait, Dieu.
  • fondement : a) Ce sur quoi repose "en droit" une certaine connaissance. Qui sert de base à un édifice conceptuel. Synonyme de principe. b) Ce qui donne à quelque chose sa justification, sa légitimité.
  • concept : Idée abstraite et générale construite par l'esprit. Soit une classe d'objets, de phénomènes. De ces objets, de ces phénomènes, l'esprit abstrait des propriétés communes. Le concepts permet de donner une définition ayant la même extension que cette classe. Le concept de chaise contient tous les éléments communs à l'ensemble des chaises.
  • hiérarchie : Organisation des personnes selon leur subordination et leur importance.

Le concept de hiérarchie pose problème car il implique l’idée que l’on se fait de la justice. Tout le problème consiste en effet à savoir si la hiérarchie se fonde sur quelque chose de juste ou bien si elle repose sur une injustice. Notre intuition semble en effet nous pousser à nous méfier de la hiérarchie qui brime notre aspiration à l’égalité. Si la hiérarchie était fondée uniquement sur l’inégalité, alors elle ne serait pas vraiment fondée, car elle serait fondée sur une injustice. Mais l’inégalité que révèle la hiérarchie est-elle nécessairement injuste ? N’est-il pas possible de trouver un fondement juste au concept de hiérarchie, même si celui-ci bouscule notre désir d’égalité ?





FONDEMENT: a) Ce sur quoi repose "en droit " une certaine connaissance. Qui sert de base à un édifice conceptuel. Synonyme de principe. b) Ce qui donne à quelque chose sa justification, sa légitimité.

CONCEPT: Idée abstraite et générale sous laquelle on peut unir divers éléments particuliers. Chez Hegel, contrairement à l'Idée, le concept désigne tout ce qui possède une réalité achevée et autosuffisante, semblable au Dieu qui le fonde.

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Quel vous paraît être le fondement du concept de hiérarchie ? Corrigé de 1960 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Quel vous paraît être le fondement du concept de hiérarchie ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • pierre (Hors-ligne), le 17/03/2012 à 17H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Autrement dit, le lecteur, s'il suit le cheminement démonstratif proposé par l'essai, construit sa propre conviction en même temps que l'auteur de l'essai et ne se contente donc pas de la recevoir et d'y souscrire. L'essai semble donc rendre possible une conviction construite, fondée, particulièrement forte, donc. III. Evaluation comparative finale Il apparaît que l'essai et l'apologue entraînent deux types de conviction différentes : il faut maintenant décider quelle est le type de conviction le plus pertinent et le plus puissant. La conviction entraînée par l'apologue est une conviction due à la séduction, celle entraînée par l'essai est, elle, due au raisonnement. Si l'on en appelle à la distinction entre conviction et persuasion posée dans l'introduction, il semble qu'il faille réserver le mot de conviction au genre de l'essai et celui de persuasion au genre de l'apologue, qui joue de la séduction pour entraîner l'adhésion.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    LE CONCEPT ET LA CONNAISSANCE "Toute connaissance exige un concept si imparfait ou si obscur qu'il puisse être." Kant, Critique de la raison pure, 1787.

    Ajouté par webmaster

    Les deux mots -genre et -concept se distinguent par une nuance assez délicate, mais presque toujours observée : le genre est l'idée générale envisagée surtout au point de vue de son extension; le concept, l'idée générale envisagée surtout au point de vue de sa compréhension. Ainsi on dit plutôt le -genre homme, si on songe aux individus en nombre indéfini auxquels ce mot peut être attribué; on dit plutôt le -concept d'homme, si on songe aux qualités qui sont communes à tous les hommes., GOBLOT, Voc. de la philosophie, art. -Concept.

    Ajouté par webmaster

    LE CONCEPT ET LA SCIENCE "Il est de la plus haute importance d'avoir au préalable défini très exactement le concept que l'on veut éclaircir par des observations, avant d'interroger l'expérience à son sujet." Kant, Définition du concept de race humaine, 1785.

    Ajouté par webmaster

    Dehors, la prudence, sinon le bon usage, oblige à une certaine décence : vous ne pouvez pas manger comme un porc dans n'importe quel restaurant : le taulier est peut-être un indic, et vous vous êtes tricard du coin et vous ne voulez pas être frimé, etc., A. SARRAZIN, la Cavale, p. 193.

    Ajouté par webmaster

    "Le concept du bonheur est un concept si indéterminé, que, malgré le désir qu'a tout homme d'arriver à être heureux, personne ne peut jamais dire en termes précis et cohérents ce que véritablement il veut et il désire... Le bonheur est un idéal, non de la raison, mais de l'imagination." Kant, Fondements de la métaphysique des mœurs, deuxième section.

    Ajouté par webmaster

    « L'existentialisme athée [...] déclare que si Dieu n'existe pas, il y a au moins un être chez qui l'existence précède l'essence, un être qui existe avant de pouvoir être défini par aucun concept et que cet être c'est l'homme. » Sartre, L'existentialisme est un humanisme, 1946.

    Ajouté par webmaster

    .1 Entre nous, la mission que vous croyez devoir accomplir, de quel droit l'accompliriez-vous? Qui vous en a chargé (...) Oui, quelle puissance, quel idéal, si ce n'est «vous»? Vous, avec votre besoin de rachat et de sublimation., Pierre GASCAR, les Bêtes, p. 189.

    Ajouté par webmaster

    L'ART ET L'ILLUSION "Quel but se propose la peinture relativement à chaque objet Est-ce de représenter ce qui est tel qu'il est, ou ce qu'il paraît tel qu'il paraît ; est-ce l'imitation de l'apparence ou de la réalité ?" Platon, La République, 389-369.

    Ajouté par webmaster

    De quel droit un médiocre vient-il me donner des ordres, en se targuant d'une hiérarchie qu'on peut toujours chahuter?, DRIEU LA ROCHELLE, la Comédie de Charleroi, p. 92.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Quel vous paraît être le fondement du concept de hiérarchie ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo