LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< SIGNE ET SYMBOLE ? SIGNIFICATION ET VALEUR DU SACRIFICE ? >>


Partager

Quelle est la différence entre un signal et un symbole ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Quelle est la différence entre un signal et un symbole ?



Publié le : 1/10/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Quelle est la différence entre un signal et un symbole ?
Zoom

La distinction entre signal et symbole nous vient de Benvéniste et est expliquée dans son ouvrage intitulé Problèmes de linguistique générale. Un signal est un  fait physique, naturel ou conventionnel, qui permet à un récepteur de recevoir  une information. Ce qui est important, c'est que l'association entre le signal  et ce qu'il signifie est mécanique et univoque la tache ventrale de l'épinoche  mâle qui appelle la femelle au nid ou le panneau «sens interdit « n'ont qu'une  seule signification. Il y a dans le signal une finalité précise, souvent  biologique. Par différence, le symbole est essentiellement équivoque sa  signification n'est pas unique ni mécanique, le signifiant renvoie à plusieurs  signifiés. Dès lors, il faut interpréter un symbole, et une marge d'erreur est  possible. Mais cette latitude permet également une création infinie des  formulations linguistiques. C'est pourquoi le symbole est spécifiquement humain,  tandis que le signal est commun aux hommes et aux animaux.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 151 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Quelle est la différence entre un signal et un symbole ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Franane (Hors-ligne), le 23/05/2012 é 23H16.
  • Deborah52993 (Hors-ligne), le 10/01/2010 é 10H16.
  • Emmanuel9082 (Hors-ligne), le 02/11/2008 é 02H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    • Le signal

    Il peut être naturel (le ciel noir annonce l'orage) ou artificiel (le feu rouge oblige à s'arrêter), mais il se situe dans le seul domaine de la perception et provoque une attitude, un geste réflexe : s'abriter, stopper, etc. Il ne suppose donc pas une activité intellectuelle de compréhension. Il s'agit d'un fait physique qui renvoie à un fait physique.

    • Le symbole

    Au sens strict, c'est un signe particulier dans lequel le signifiant entretient un rapport pertinent avec l'idée qu'il représente. La balance, par exemple, est le symbole de la justice, par la figure de l'équilibre des parties en présence. Mais on utilise souvent « symbole » au sens général de signe, dans l'expression : faculté symbolique de la pensée humaine, qui veut dire capacité à utiliser des signes et de se rapporter à un sens.

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit