NoCopy.net

Quelle différence faites-vous entre un enseignement moral et une éducation morale ? l'enseignement peut-il suffire à assurer la moralité de l'individu ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Une morale peut-elle se passer de soubasseme ... « La liberté ne nous est pas donnée au princ ... >>
Partager

Quelle différence faites-vous entre un enseignement moral et une éducation morale ? l'enseignement peut-il suffire à assurer la moralité de l'individu ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Quelle différence faites-vous entre un enseignement moral et une éducation morale ? l'enseignement peut-il suffire à assurer la moralité de l'individu ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format FLASH protégé

	Quelle différence faites-vous entre un enseignement moral et une éducation morale ? l'enseignement peut-il suffire à assurer la moralité de l'individu ?
Zoom

Mais il est Au contraire, si, à peine sorti de la première enfance, le petit du civilisé manifeste une délicatesse morale bien supérieure à celle qu'on peut observer chez les prêtres et les sages des tribus primitives, c'est qu'il a été enseigné et qu'il bénéficie des réflexions et des expériences de milliers de générations et de milliers d'âmes d'élite qui ont fait l'éducation du monde occidental. Laissé à lui-même, il en serait resté à peu près au niveau de l'animal : moralement aussi bien qu'intellectuellement, l'enseignement est nécessaire pour monter un peu haut. probable qu'ils parlaient du bien trouvé par recherche et réflexion personnelle : de ce bien on peut accorder qu'il suffit de le connaître pour le faire, car on ne saurait arriver à le connaître sans les dispositions d'âme .nécessaires pour l'accomplir. Mais il n'en est pas de même du bien qui nous est enseigné, surtout si cet enseignement n'est pas doublé par l'éducation : nous n'avons pas besoin d'en appeler aux célèbres déclarations d'OVIDE et de saint PAUL pour savoir qu'on peut être parfaitement instruit de son devoir et y manquer : notre expérience personnelle suffit largement à fonder notre conviction sur ce point. Pour assurer la moralité de la conduite,, c'est peu d'être parfaitement informé de ses obligations et même d'avoir une belle conception de la vie humaine : il faut avoir endigué ses tendances affectives et s'être attaché à un noble idéal; s'être forgé une volonté énergique capable, dans les circonstances difficiles, d'exécuter la décision prise et avoir contracté des habitudes qui, devenues une seconde nature, permettent, dans le courant de la vie, de se laisser aller à sa spontanéité naturelle. Bref, l'enseignement moral ne peut assurer la moralité que s'il est complété par l'éducation morale. B. Nous devons aller plus loin et ajouter qu'il ne peut y avoir d'enseignement moral véritable sans une éducation morale qui l'accompagne et le soutienne. Apprendre les théories morales particulières à un penseur ou les pratiques propres à une civilisation déterminée est affaire d'ordre purement intellectuel.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Quelle différence faites-vous entre un enseignement moral et une éducation morale ? l'enseignement peut-il suffire à assurer la moralité de l'individu ? Corrigé de 2136 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Quelle différence faites-vous entre un enseignement moral et une éducation morale ? l'enseignement peut-il suffire à assurer la moralité de l'individu ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Else8169 (Hors-ligne), le 17/05/2009 à 17H01.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Si l'individu est subordonné à la société, celle-ci n'existe qu'en vue des personnes, sa fin suprême étant de faciliter à chacun l'accomplissement intégral de sa destinée personnelle. Mais la personne, affranchie des contraintes qui pèsent sur l'individu, n'est pas pour autant soustraite à toute loi raisonnable et libre, elle est à elle-même sa propre loi, dans la mesure où elle est obligée d'accomplir sa destinée. Loi tout intérieure, c'est vrai, mais dont les exigences bien réelles, loin de contredire le bien commun, poussent l'homme à' servir le groupe particulier, non pas comme une fin suprême, mais inséré dans un ensemble plus vaste, l'humanité, auquel chacun de ces groupes doit servir.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    L'enseignement public est laïque. La loi du 28 mars 1882 l'avait dit, et le Préambule de la Constitution le répète. La laïcité est la conséquence de la neutralité de l'État, qui ne peut mettre son enseignement au service d'une confession religieuse, et la garantie de l'unité morale d'une nation divisée sur le problème théologique. Elle comporte l'exclusion de tout contrôle ecclésiastique sur l'enseignement public, la laïcité du personnel enseignant et celle des programmes., J. DONNEDIEU DE VABRES, l'État, p. 109.

    Ajouté par webmaster

    Ce n'est qu'une harmonie et une correspondance parfaite entre un père et un précepteur qui peut assurer le succès d'une bonne éducation., ROUSSEAU, Projet d'éducation, -in LITTRÉ.

    Ajouté par webmaster

    Quelle différence mettez-vous donc entre le romanesque et l'exagéré?, DIDEROT, Salon de 1767, -in LITTRÉ.

    Ajouté par webmaster

    Relatif aux m?urs, aux habitudes, aux règles à respecter pour avoir un comportement qui est jugé bon par la société. Un devoir moral. Une obligation morale. Qui est conforme à ces m?urs, à ces habitudes, à ces règles. Cet homme est très moral. Il a une conduite morale. Relatif à l'étude philosophique du bien et du mal. Théorie morale. Relatif à l'esprit, à l'activité intellectuelle. La santé morale et la santé physique. Avoir la force morale nécessaire pour mener à bien un projet difficile. Locutions (9)Masquer les définitions Approprié escroquerie morale Tricherie. obligation morale Caractère impératif que revêt la loi morale. personne morale Groupement d'individus auquel la loi reconnaît une existence juridique. le sens moral La conscience morale. Relatif à l'esprit douleur morale PSYCHOLOGIE ? Tristesse profonde, accompagnée d'autoaccusations injustifiées, symptôme d'un état dépressif. harcèlement moral Persécution psychologique d'un employé par un supérieur ou un collègue (critiques répétées, moqueries, etc.). personne morale Groupement d'individus auquel la loi reconnaît une existence juridique. solitude morale Sentiment d'être abandonné de ses proches, de la société. théologie morale Exposé des normes de conduite fondées sur la volonté divine.

    Ajouté par webmaster

    Quel est donc cet instinct moral qui apprend à l'homme sans éducation que la récompense de ces actions est dans le coeur de celui qui les a faites? Il semble qu'en nous les payant on nous les ôte., CHAMFORT, Maximes, Sur les sentiments, XLIII.

    Ajouté par webmaster

    .1 On décrivait - il n'y a pas très longtemps encore - une folie morale qui procédait, chez ceux qui en étaient atteints, de la «perte du sens moral» (...) les bases fondamentales de cette construction nosologique (aujourd'hui définitivement ruinée) postulaient l'existence et l'indépendance d'une fonction psychique particulière, le sens moral, en vertu de laquelle l'individu eût été capable de discriminer le Bien et le Mal. L'accord est fait sur l'absence de réalité psychologique d'une telle «faculté». Nos acquisitions morales ne sont que le résultat de l'éducation qui nous apprend à plier nos appétits et nos tendances à des impératifs sociaux (...) Le sens moral ne représente, dès lors, qu'un des aspects de l'adaptation de l'homme à son milieu., Ch. BARDENAT, -in POROT, Manuel alphabétique de psychiatrie, 1952, art. -Moral.

    Ajouté par webmaster

    Toutes les généreuses irradiations sociales sortent de la science, des lettres, des arts, de l'enseignement. Faites des hommes, faites des hommes. Éclairez-les pour qu'ils vous échauffent. Tôt ou tard la splendide question de l'instruction universelle se posera avec l'irrésistible autorité du vrai absolu (...), HUGO, les Misérables, III, I, X.

    Ajouté par webmaster

    Il y a une grande distance entre l'infidélité chez les hommes et chez vous -(les femmes) [...] Une mauvaise habitude en fait comme une nécessité aux hommes. Durant toute la première jeunesse, l'exemple de ce qu'on appelle les -grands au collège, fait que nous mettons toute notre vanité, toute la preuve de notre mérite, dans le nombre des succès de ce genre. Votre éducation à vous, agit dans le sens inverse (...) La différence de l'infidélité dans les deux sexes est si réelle, qu'une femme passionnée peut pardonner une infidélité, ce qui est impossible à un homme., STENDHAL, De l'amour, XXXVII.

    Ajouté par webmaster

    Mais il est une autre hérésie -(en poésie) une erreur qui a la vie plus dure, - je veux parler de l'hérésie de l'-enseignement, laquelle comprend comme corollaires inévitables l'hérésie de la -passion, de la -vérité et de la morale. Une foule de gens se figurent que le but de la poésie est un enseignement quelconque (...), BAUDELAIRE, Notes nouvelles sur Poe, -in E. POE, Oeuvres en prose, IV, p. 1071.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Quelle différence faites-vous entre un enseignement moral et une éducation morale ? l'enseignement peut-il suffire à assurer la moralité de l'individu ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo