Quelle différence faites-vous entre le temps mesuré par les physiciens et le temps vécu par la conscience ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on mesurer le temps ? A quoi reconnaît-on qu'une théorie est scient ... >>
Partager

Quelle différence faites-vous entre le temps mesuré par les physiciens et le temps vécu par la conscience ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Quelle différence faites-vous entre le temps mesuré par les physiciens et le temps vécu par la conscience ?



Publié le : 2/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Quelle différence faites-vous entre le temps mesuré par les physiciens et le temps vécu par la conscience ?
Zoom
  • dans quelle mesure : Jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.
  • temps : Milieu indéfini et homogène, analogue à l'espace, dans lequel se déroulent les événements. Temps objectif: Mouvement continu et irréversible (« flèche du temps ») par lequel le présent rejoint le passé. Temps subjectif: Sentiment intérieur de la temporalité, telle qu'elle est vécue par le sujet (synonyme : durée).
  • conscience : La connaissance qu'a l'homme de ses pensées, de ses sentiments et de ses actes. La conscience, par cette possibilité qu'elle a de faire retour sur elle-même, est toujours également conscience de soi. C'est elle qui fait de l'homme un sujet, capable de penser le monde qui l'entoure. CONSCIENCE MORALE: Jugement pratique par lequel le sujet distingue le bien et le mal et apprécie moralement ses actes et ceux d'autrui. CONSCIENCE PSYCHOLOGIQUE : Aperception immédiate par le sujet de ce qui se passe en lui ou en dehors de lui.

Doit-on distinguer entre plusieurs temps, un temps objectif, celui de la science et un temps subjectif qui renverrait à la succession des états de conscience ? Ne serait-ce pas là une violence faite à l’essence même du temps, en effet, si chacun vit selon une temporalité qui lui est propre, nous vivons tous dans le même temps, aussi comment peut-on conséquemment distinguer entre plusieurs temps ? Faut-il dire que le temps du physicien et celui de la conscience sont le même temps mais vu sous deux aspects différents ? Nous verrons qu’en fait seul le temps vécu est réellement le temps, les mesures de la physique trahissent l’essence même du temps qui, au contraire de l’espace, échappe à la logique du nombre, le temps c’est du qualitatif, mesurer le temps c’est certainement s’occuper déjà d’autre chose que du temps.


1) Temps vécu de la conscience et temps physique de la science.

2) La durée chez Bergson.

3) L'instant de l'épistémologie contre la durée de l'intuition.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Quelle différence faites-vous entre le temps mesuré par les physiciens et le temps vécu par la conscience ? Corrigé de 1095 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Quelle différence faites-vous entre le temps mesuré par les physiciens et le temps vécu par la conscience ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Jean46418 (Hors-ligne), le 20/11/2009 à 20H08.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    La vitesse de déroulement du temps vécu ne possède donc pas de système de référence objectif : les diverses vitesses du temps vécu sont relatives à différentes consciences ou états de conscience (par exemple, le temps vécu par le rêveur n'est pas le même que celui de l'homme éveillé). Il n'est pas indéfiniment divisible : il existe en effet un seuil de perception de l'instant. Le temps physique Le temps physique, en revanche est : homogène ; continu et indéfiniment divisible.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    (...) si les faits étaient tout, si la valeur des noms ne contre-pesait dans l'histoire la valeur des événements, quelle différence entre mon temps et le temps qui s'écoula depuis la mort de Henri IV jusqu'à celle de Mazarin!, CHATEAUBRIAND, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 167.

    Ajouté par webmaster

    Dès qu'on eut pris l'habitude de renfermer chaque -mesure entre deux barres, il fallut nécessairement proscrire toutes les espèces de notes qui renfermaient plusieurs -mesures. La -mesure en devint plus claire (...) Jusque-là la raison triple avait passé pour la plus parfaite : mais la double prit enfin l'ascendant, et le C, ou la -mesure à quatre temps, fut prise pour la base de toutes les autres. Or la -mesure à quatre temps se résout toujours en -mesure à deux temps (...), ROUSSEAU, Dict. de musique, Mesure.

    Ajouté par webmaster

    Et cependant j'avais vécu longtemps, oh! très longtemps! ... La notion du temps ou plutôt la mesure du temps étant abolie, la nuit entière n'était mesurable pour moi que par la multitude de mes pensées., BAUDELAIRE, les Paradis artificiels, «Poème du haschisch», III.

    Ajouté par webmaster

    - (...) Recommencez-moi ce mouvement-là en le décomposant. Au temps! Au temps! Je vous dis que ce n'est pas ça! Nom de nom. La Guillaumette, voulez-vous mettre plus d'écart entre le premier temps et le second!, COURTELINE, le Train de 8 h 47, III, III.

    Ajouté par webmaster

    (...) je suis fâché qu'il ne soit plus temps, ce 12, de vous prier d'aller donner congé de ma turne. S'il en était encore temps, faites-le. Mais ne vous en préoccupez pas autrement., NERVAL, Correspondance, 201, 12 mai 1852.

    Ajouté par webmaster

    (...) la satisfaction qu'ont les hommes «occupés» - fût-ce par le travail le plus sot - de «ne pas avoir le temps» de faire ce que vous faites., PROUST, à la recherche du temps perdu, t. X, p. 219.

    Ajouté par webmaster

    .1 Ma conversation avec l'élégante amie de Bloch fut charmante, car cette jeune femme était intelligente, mais cette différence entre nos deux vocabulaires la rendait malaisée et en même temps instructive., PROUST, le Temps retrouvé, Pl., t. III, p. 963.

    Ajouté par webmaster

    Quelle différence mettez-vous donc entre le romanesque et l'exagéré?, DIDEROT, Salon de 1767, -in LITTRÉ.

    Ajouté par webmaster

    à l'égard du temps, il est d'abord certain que nous n'en avons la notion que par la succession de nos idées; il ne l'est pas moins que ce n'est pas la succession de nos idées qui fait le temps, puisque le temps a une mesure indépendante de nos idées, mesure que nous fournit le mouvement des corps., D'ALEMBERT, Essai sur les éléments de la philosophie..., OE. compl., t. I, XVI, p. 316.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Quelle différence faites-vous entre le temps mesuré par les physiciens et le temps vécu par la conscience ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo