LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Commentez et discutez cette assertion de Dur ... Est-il vrai que la loi morale se présente so ... >>


Partager

Quelle place peut-on accorder à la volonté de puissance de l'individu ou du groupe ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Quelle place peut-on accorder à la volonté de puissance de l'individu ou du groupe ?



Publié le : 22/6/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

	Quelle place peut-on accorder à la volonté de puissance de l'individu ou du groupe ?
Zoom

La vie est une lutte. L'observation est bien ancienne, mais elle fut complètement renouvelée par Darwin pour qui la lutte pour la vie joue un rôle si important dans révolution des espèces vivantes tout aussi bien que dans l'existence de l'homme. C'est donc, semble-t-il, en vertu d'une loi fondamentale de la nature que individus et groupements concourent et au besoin combattent pour la possession des moyens de vivre et de l'espace vital. De ces concours et de ces combats, ce sont les meilleurs qui sortent victorieux et ainsi, d'époque en époque, l'humanité s'élève sur les cadavres des vaincus, vers le type idéal de l'homme, vers le « surhumain «; les États, par la disparition ou l'asservissement des plus faibles, grandissent et étendent leur domination. Ne condamnons donc pas, comme l'a fait le christianisme, cette « volonté de puissance « et les massacres  qu'elle entraîne : les luttes, les souffrances et la mort de la grande masse des hommes sont la condition de l'avènement du surhumain. Au contraire, que chacun, États comme individus, s'abandonne sans réserve à sa « volonté de puissance «, à son désir de dominer : l'événement se chargera de déterminer ceux en qui réside une volonté forte, ceux qui se trouvent sur la ligne d'évolution qui conduit au surhumain.
Telle est la conception morale de Nietzsche. Elle devait être exposée dans un ouvrage intitulé La volonté de puissance, que son auteur considérait comme son « ouvrage principal «, mais qu'il ne put mener à bonne fin et dont il ne nous a laissé que l'ébauche.
Que faut-il penser de cette conception, et quelle place peut-on légitimement accorder à la volonté de puissance de l'individu ou du groupe ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1588 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Quelle place peut-on accorder à la volonté de puissance de l'individu ou du groupe ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit