Quelle est la valeur des lois dans les sciences de la nature?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les lois de la nature admettent-elles des exc ... Expliquer ce mot de Bacon : « On ne commande ... >>


Partager

Quelle est la valeur des lois dans les sciences de la nature?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Quelle est la valeur des lois dans les sciences de la nature?



Publié le : 28/9/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Quelle est la valeur des lois dans les sciences de la nature?
Zoom

Les sciences de la nature constituent un ensemble de disciplines distinctes des sciences formelles, comme les mathématiques, et des sciences humaines et sociales, comme la psychologie. Ces disciplines ont en commun de porter sur des phénomènes concrets et expérimentables (le mouvement, le vivant, etc.) et d’avoir formuler des relations constantes et nécessaires, souvent sous une forme mathématique, liant entre eux ces phénomènes : des lois. Leur « valeur «, non au sens de leur prix ou de leur courage, deux sens du mot valeur absurdes ici, mais de leur importance, semble fondamentale : si elles énoncent les relations universelles entre les objets, elles représentent ce qu’il y a de plus constant et de plus fondamentale dans la nature, qui s’applique à tous les phénomènes et expliquent tous les faits. Elles ont donc aussi une valeur très importante au sein de ces sciences ; en effet, si celles-ci visent avant tout à connaître la réalité des choses et à exprimer à leur sujet des propositions vraies, alors énoncer des lois est leur fin principale.

  Mais il faut remarquer que d’une part toutes les sciences de la nature n’énoncent pas le même type de lois (certaines sont mathématisées d’autres non, certaines sont nécessaires d’autres sont probabilistes) et que d’autre part au sein d’une même science les scientifiques n’accordent pas les mêmes valeurs à toutes les lois. En astronomie par exemple, certaines lois sont dites empiriques, comme les lois de Kepler, parce qu’elles ne font que décrire certains phénomènes, d’autres, comme les lois de Newton, sont dites explicatives parce qu’on peut en déduire de nombreux faits, et d’autres enfin sont dites prescriptives parce que postulées comme des règles méthodologiques pour choisir entre différentes hypothèses, telle que « l’hypothèse la plus simple est toujours la meilleure, « et se rapprochent plus, par cette obligation qu’elles imposent, des lois politiques que des autres lois des sciences de la nature. Parmi toutes ces lois, seules les lois les plus fondamentales semblent être inscrites dans la réalité. Mais parfois plusieurs de ces lois se contredisent, alors que la nature étant une, elle ne saurait se contredire. En outre, l’évolution des théories et des expériences en rendent certaines caduques, ce qui laisse penser, puisqu’il est absurde de croire que la réalité de l’Univers a changé, qu’elles n’étaient que de simples productions de l’esprit humain. Mais alors, la valeur des lois dans les sciences de la nature ne serait pas si importante : elles ne seraient que des constructions précaires qui refléteraient autant les structures des esprits et des époques qui les ont conçus que la réalité, et ne seraient que des aides, des moyens de synthétiser certaines régularités, pour l’activité scientifique, et non des fins. Seulement, on ne pourrait alors plus dire que les sciences formulent des lois vraies puisque la vérité est l’adéquation d’un discours à une réalité, mais seulement des lois commodes, pratiques.

  Le problème est donc de savoir si les lois scientifiques sont l’expression langagière de rapports réels ou si elles ne sont que des constructions s’accordant plus ou moins bien avec les données expérimentales.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Quelle est la valeur des lois dans les sciences de la nature? Corrigé de 2323 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Quelle est la valeur des lois dans les sciences de la nature?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • babydoll68-190827 (Hors-ligne), le 21/01/2013 é 21H22.
  • jean0michel4151 (Hors-ligne), le 21/09/2008 é 21H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Quelle est la valeur des lois dans les sciences de la nature?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit