LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on identifier oeuvre et travail ? L'unanimité est-elle un critère de vérité ? >>


Partager

A quelles conditions l'évidence n'est-elle pas un préjugé ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : A quelles conditions l'évidence n'est-elle pas un préjugé ?



Publié le : 29/8/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

A quelles conditions l'évidence n'est-elle pas un préjugé ?
Zoom

Pour Descartes, connaître c'est voir (évidence vient du latin videre, voir) ; l'esprit, en présence de l'objet, est passif en dernière analyse, et comme illuminé par lui. La vision ou intuition intellectuelle, toutefois, n'a ce caractère d'évidence qu'à la condition que l'esprit soit attentif à l'objet, qu'il soit vraiment en présence immédiate de lui. Là se trouve la difficulté ; si elle est surmontée, l'esprit ne peut pas ne pas reconnaître ce qui est vrai. * Noter que la règle est négative : « ne recevoir jamais aucune chose pour vraie, que...«. Il s'agit précisément de rejeter les évidences superficielles. D'où le doute, à travers lequel Descartes découvre l'évidence philosophique. On peut douter, si on le juge nécessaire (doute philosophique, non doute ordinaire) : - des évidences sensibles (informations qui viennent des sens, du corps, et que, d'ordinaire, nous tenons raisonnablement pour vraies immédiatement). Leur caractère évident ne résiste cependant pas à un doute qui cherche une évidence absolue : rien ne m'assure que je ne rêve pas... - des évidences rationnelles elles-mêmes, telles que les vérités mathématiques, si on imagine, comme on le peut, un «malin génie, non moins rusé et trompeur que puissant « qui emploie « toute son industrie à [nous] tromper « (Méditations, I).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1765 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "A quelles conditions l'évidence n'est-elle pas un préjugé ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • titi1204-245056 (Hors-ligne), le 21/11/2014 é 21H00.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit