LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'erreur ? L'outil et la machine ? >>


Partager

Quelles difficultés éprouve-t-on à bien connaître autrui ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Quelles difficultés éprouve-t-on à bien connaître autrui ?



Publié le : 22/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Quelles difficultés éprouve-t-on à bien connaître autrui ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Quelles difficultés éprouve-t-on à bien connaître autrui ?




De ces diverses constatations - qu'il conviendrait d'ailleurs de remettre en ordre - naît cette idée que l'individu humain ne peut pas être vraiment un objet de connaissance. Un objet, c'est ce qui a une essence, une nature, ce qui possède des caractères déterminés, qui subsiste ou qui change selon des lois nécessaires. Or l'homme est un être libre, dont la conduite - nous l'avons vu - est imprévisible, dont on ne peut dire qu'il est ceci ou cela puisque nul ne peut savoir de quoi il est capable ; plus profondément encore, c'est un être pensant, c'est-à-dire qu'il est sujet et non objet. Ici encore nous conclurons qu'il est non pas difficile, mais impossible de connaître à proprement parler un être humain. Ordonnance de la dissertation. Nous pouvons, dès maintenant, mettre de l'ordre dans toute cette discussion. La première partie devrait être consacrée à dire ce que c'est que connaître : la connaissance est l'acte par lequel sont posés à la fois le sujet et l'objet. Puis deux développements s'offrent à nous, qui aboutissent tous deux à une conclusion négative : 1° Nous ne pouvons « connaître autrui » parce qu'il est impossible de donner un sens à cette expression. 2° Nous ne pouvons « connaître l'autre » parce qu'un individu humain n'est pas un objet. Ces deux analyses sont difficiles à mener à bien; la première même est particulièrement délicate, et il faut, pour la réussir, être déjà exercé à la réflexion philosophique.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1359 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Quelles difficultés éprouve-t-on à bien connaître autrui ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Alexis16383 (Hors-ligne), le 26/12/2008 é 26H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit