NoCopy.net

Quelles sont les limites de la perspective intellectualiste ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Que nos enseigne Alain sur l'habitude ? Qu'est-ce que la psychologie de la forme ? >>
Partager

Quelles sont les limites de la perspective intellectualiste ?

Philosophie


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet " Quelles sont les limites de la perspective intellectualiste ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

-        Il y a une différence fondamentale entre percevoir et concevoir. Le propre de la perception, en effet, est qu’elle atteint un sens au sein du sensible : le sens perçu n’est pas un sens conçu auquel s’ajouterait ou manquerait quelque chose : c’est un autre sens. La perception est, en effet, un mode spécifique de rapport à l’objet, elle est irréductible à un acte d’entendement. Par exemple, il suffit que je regarde un paysage la tête en bas pour n’y plus rien reconnaître. Dans le cas du morceau de cire de Descartes, une fois que toutes les qualités sensibles ont changé, que la cire a fondu, je ne peux dire que “ la même cire demeure “. Pour la perception, la cire a disparu lorsque ses qualités sensibles se sont évanouies.

 

-        Descartes met à profit les hasards de la langue qui veulent que le même mot désigne la cire à l’état solide et à l’état liquide, alors que ,par exemple, l’on désigne par des mots distincts l’eau dans ces deux états (si nous renouvelions l’expérience de Descartes en faisant fondre de la glace, nous ne pourrions pas dire : “ la même glace demeure “ car, pour la perception, la glace est devenue eau ). C’est seulement pour la science, pour le physicien, qu’un corps se conserve là où la perception aperçoit une transformation. Descartes a projeté par avance dans la cire ce qu’elle représente pour le physicien, rabattu la cire perçue sur la cire conçue.

 

-        D’autre part, l’intellectualisme part de l’idée d’une multiplicité de sensations discrètes et il introduit l’acte intellectuel pour expliquer l’écart entre ce qui devrait être donné et ce qui est effectivement perçu. C’est l’acte intellectuel qui confère une unité à la diversité sensible. En procédant de cette façon, Descartes n’est pas fidèle à la cire telle qu’elle est effectivement perçue. Or, la cire perçue n’est pas une pure collection de qualités soumises à des changements absolus, ni un corps (un fragment d’étendue), que notre sensibilité habillerait de qualités. Les qualités de la cire sont qualités de la cire, déjà unifiées parce que chacune d’elles est la cire à sa façon. La cire perçue est plus qu’une somme de couleurs, d’odeurs : elle est leur harmonie. 

De plus chaque agents, chaque individus recherche son interet personnel de ce fait le libre échange et la recherche de l'interet personnel conduit donc a l'enrichissement national, à l'interet collectif. Ainsi seul mode de régulation économique et sociale qui repose sur la liberté et l'intérêt particulier peut permettre d'aboutir à l'interet général. Les agents économiques ne sont pas guidés par des règles ou pas l'Etat mais par « une main invisible » représentant les choix spontané des agents économiques. En somme il est donc nécessaire que l'Etat n'intervienne pas et laisse une totale régulation par le marché car celleci conduit logiquement a l'enrichissement national. Le marché est donc un mode de régulation efficace si en tenant compte de certaines conditions. C'est un outil utile pour étudier l'état de l'offre et de la demande mais aussi pour déterminer la rareté d'un produit.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

L'axonométrie ou perspective parallèle suppose une projection sur le tableau dont le centre O est rejeté à l'infini et dont les rayons sont parallèles. En -axonométrie orthogonale, les rayons sont «normaux» perpendiculaires au tableau; en -axonométrie oblique ou perspective cavalière, les rayons sont obliques., A. FLOCON et R. TATON, la Perspective, p. 88.

Ajouté par webmaster

Quelles gens êtes-vous? Quelles sont vos affaires?, RACINE, les Plaideurs, II, 8.

Ajouté par webmaster

Quel accent profond et nouveau! quelles aspirations éthérées, quels élancements vers l'idéal, quelles pures effusions d'amour, quelles notes tendres et mélancoliques, quels soupirs et quelles postulations de l'âme que nul poète n'avait encore fait vibrer!, Th. GAUTIER, Portraits contemporains, Lamartine, p. 172.

Ajouté par webmaster

La logique remplit le monde: les limites du monde sont aussi ses propres limites. [ Tractatus logico-philosophicus (1918) ] Wittgenstein, Ludwig

Ajouté par webmaster

La logique remplit le monde: les limites du monde sont aussi ses propres limites. Tractatus logico-philosophicus (1918) Wittgenstein, Ludwig

Ajouté par webmaster

« Les limites de mon langage signifient les limites de mon propre monde. » Wittgenstein, Tractatus Iogico-philosophicus, 1921.

Ajouté par webmaster

(...) quelles intrigues n'imagine-t-on pas? Quelles cabales ne forme-t-on pas (...)?, BOURDALOUE, 1ËeËr dimanche après l'Épiphanie, II.

Ajouté par webmaster

Les limites de mon langage signifient les limites de mon propre monde. [ Tractatus logico-philosophicus (1918) ] Wittgenstein, Ludwig

Ajouté par webmaster

Les limites de mon langage signifient les limites de mon propre monde. Tractatus logico-philosophicus (1918) Wittgenstein, Ludwig

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

Quelles sont les limites de la perspective intellectualiste ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo