En quels sens peut-on dire que nos paroles nous trahissent ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-il y avoir une science de l'inconscient ... Par le langage, peut-on agir sur la réalité ? >>


Partager

En quels sens peut-on dire que nos paroles nous trahissent ?

Philosophie

Aperéu du corrigé : En quels sens peut-on dire que nos paroles nous trahissent ?



Publié le : 2/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

En quels sens peut-on dire que nos paroles nous trahissent ?
Zoom

Nos paroles, c'est-à-dire notre sélection dans la langue, peuvent soit ne pas être en mesure de traduire nos pensées, soit, au contraire nous dévoiler. Elles peuvent trop en dire (cf. le rôle de l'inconscient, le déterminisme socioculturel), révéler une part de nous-mêmes, ou elles peuvent être inaptes à traduire nos pensées et ainsi ne pas en dire assez. À cela s'ajoutent le problème de l'équivocité du langage et le risque d'incompréhension toujours présent.
 
 



Par exemple, sous le coup de la colère, je dis à un ami ce que je pense de lui et révèle certains de ses défauts. Souvent, nous le regrettons par la suite et disons que « nos paroles ont dépassées notre pensée «. Mais, l'ont-elle dépassée ou bien ont-elles révélé des pensées « cachées «, c'est-à-dire des sentiments, des attentes, etc. que nous éprouvions, mais de manière confuse, quasi inconsciente ? De ce point de vue-là, dire quelque chose revient alors à en prendre conscience. Nous ne devons plus penser avant de parler, mais nous devons parler pour savoir ce que nous pensons. À ce niveau, si nos paroles nous trahissent, c'est que 1° elles laissent transparaître nos sentiments réels devant autrui : je dis à un ami ses quatre vérités, ce que je n'aurais pas fait sans mon emportement. Mais, plus intéressant, 2° nos paroles trahissent notre pensée, car elles nous révèlent des pensées, des désirs, des sentiments, etc. occultés. Alors que nous croyions penser de manière claire, nos paroles nous montrent ce qu'il y a d'inconscient en nous.


1ère partie : « nos paroles nous trahissent «

2e partie : « nos paroles nous dévoilent «
 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : En quels sens peut-on dire que nos paroles nous trahissent ? Corrigé de 4566 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "En quels sens peut-on dire que nos paroles nous trahissent ?" a obtenu la note de :

5.1 / 10

Corrigé consulté par :
  • cococardio-270859 (Hors-ligne), le 23/01/2016 à 23H19.
  • carlajamin-262608 (Hors-ligne), le 22/01/2016 à 22H18.
  • SidoR-228602 (Hors-ligne), le 22/01/2014 à 22H21.
  • nn-218536 (Hors-ligne), le 12/01/2014 à 12H14.
  • PuCca-208693 (Hors-ligne), le 04/11/2013 à 04H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    En quels sens peut-on dire que nos paroles nous trahissent ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit