LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< En quel sens peut-on dire que l'homme est un ... Il n'y a rien qui soit plus à nous que nos er ... >>


Partager

A qui appartient-il de décider du juste et de l'injuste ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : A qui appartient-il de décider du juste et de l'injuste ?



Publié le : 14/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

A qui appartient-il de décider du juste et de l'injuste ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
A qui appartient-il de décider du juste et de l'injuste ?




Dès lors, on peut se demander si la théorie du contrat social n'a pas une fonction idéologique et ne vient pas, en quelque sorte, justifier le droit du plus fort en en faisant le produit d'un pacte librement conclu par tous. Car plutôt que d'envisager avec Calliclès la loi comme étant faite par les faibles contre les forts, ne faut-il pas, au contraire, considérer qu'elle se fonde sur la force des puissants dont elle constitue une justification ? C'est cette thèse de Marx soutient. Selon lui, le droit est l'expression de la puissance de la classe dominante. Il traduit ses intérêts particuliers et, en même temps, tente de les légitimer et de les occulter en les faisant passer comme l'intérêt commun de tous les membres de la société. Sartre reprend cette analyse à sa manière. Constatant que le droit est toujours lié à des rapports de force parce qu'il est fait pour régler des conflits, il affirme que c'est le plus fort qui impose sa loi. Mais ce dernier ne pouvant supporter que sa victoire soit un « pur fait », il désire la justifier. Le droit est donc issu de la force mais il est autre chose que la force car « il est la justification par après ». Le vainqueur reconnaît le vaincu comme son égal et comme un être libre afin que sa propre loi puisse être acceptée comme juste.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2404 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "A qui appartient-il de décider du juste et de l'injuste ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • evene-280095 (Hors-ligne), le 26/10/2016 é 26H10.
  • jey88-227742 (Hors-ligne), le 14/01/2014 é 14H21.
  • karim-227644 (Hors-ligne), le 13/01/2014 é 13H23.
  • fadou-227468 (Hors-ligne), le 12/01/2014 é 12H18.
  • lolote13500-210284 (Hors-ligne), le 12/01/2014 é 12H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit