Qu'est ce qui distingue une oeuvre d'art d'un objet quelconque?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on distinguer une oeuvre d'art d'un obj ... Qu'est ce qui distingue l'oeuvre d'art de to ... >>


Partager

Qu'est ce qui distingue une oeuvre d'art d'un objet quelconque?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qu'est ce qui distingue une oeuvre d'art d'un objet quelconque?



Publié le : 5/1/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Qu'est ce qui distingue une oeuvre d'art d'un objet quelconque?
Zoom

 Il s’agit ici de se demander à partir de quel moment il y a art. Un objet quelconque est un objet issu par exemple de la production industrielle, fabriqué en série, il ne se démarque en rien des autres objets de la série. Il peut être quelconque car il est fabriqué en matériaux médiocres, il peut être mal fini, bâclé, purement utilitaire et construit sans soin. Au contraire un objet d’art serait fabriqué avec attention, de manière soigneuse, en petite série ou même à exemplaire unique, il serait le résultat d’un travail créatif et original, et il aurait pour qualité d’avoir une certaine beauté, et de ressortir avec éclat des autres objets de la vie quotidienne. Mais à l’heure du design, de l’art contemporain, il devient difficile de distinguer ces deux types d’objets. Un objet issu d’un grand designer peut être produit en grande série, une œuvre d’art peut être reproduite avec minutie. Cette distinction a-t-elle encore lieu d’être ?



L'art est au milieu du sensible immédiat et de la pensée pure. Le sensible de l'art n'intéresse que nos sens intellectuels. Nos sens intellectualisés sont la vue et l'ouïe, tandis que le goût, le toucher, l'odorat s'occupent des choses plus matériels. Donc dans l'art, le sensible est spiritualisé. On reconnaîtra un objet d'art à ce qu'il ne sert pas à satisfaire les besoins humains. L'objet artistique, culturel se démarque des autres objets dans la mesure où il a une signification qui dépasse le milieu parfois étroit qui l'a vu naître. 2) Des critères discriminants.   L'oeuvre d'art authentique, c'est celle qui est reconnue comme telle, et qui mérite à son créateur d'être reconnu comme artiste. Reconnus, l'un et l'autre, par l'opinion générale, elle-même orientée par le jugement de ceux qu'Aristote appelait les experts, que la sociologie contemporaine désigne, dans le champ culturel, comme instance légitime de légitimation (P. Bourdieu).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Qu'est ce qui distingue une oeuvre d'art d'un objet quelconque?	Corrigé de 2515 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Qu'est ce qui distingue une oeuvre d'art d'un objet quelconque? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • godelot-185628 (Hors-ligne), le 16/11/2012 à 16H19.
  • baboucr (Hors-ligne), le 02/01/2012 à 02H14.
  • gemimie (Hors-ligne), le 23/01/2011 à 23H23.
  • gabinho35 (Hors-ligne), le 15/12/2010 à 15H20.
  • Liên (Hors-ligne), le 08/12/2010 à 08H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    .1 Montrez-lui quelque chose de très simple (...) n'importe quoi, un objet quelconque, un homme, une oeuvre d'art, il juge souvent plus mal, plus faux que l'épicier du coin (...) il ne comprend absolument rien (...), N. SARRAUTE, le Planétarium, p. 306.

    Ajouté par webmaster

    La formule de Jakobson : «l'objet de la science littéraire n'est pas la littérature mais la littérarité (literaturnost'), c'est-à-dire ce qui fait d'une oeuvre donnée une oeuvre littéraire», doit être interprétée au niveau de l'investigation, et non de l'objet., Tzvetan TODOROV, Poétique de la prose, p. 10.

    Ajouté par webmaster

    "Si la vérité consiste dans l'accord d'une connaissance avec son objet, il faut, par là même, que cet objet soit distingué des autres; car une connaissance est fausse quand elle ne concorde pas avec l'objet auquel on l'a rapporte, alors qu'elle renfermerait des choses valables pour d'autres objets." Kant, Critique de la raison pure, PUF, page 80.

    Ajouté par webmaster

    (...) on traite l'oeuvre de création comme l'aboutissement d'une visée où la technique et la forme ont eu raison des conflits du créateur (...) objet esthétique, l'oeuvre est rendue aux critères objectifs et réifiants des significations, des systèmes, des interprétations closes., J. GILLIBERT, la Création littéraire, -in la Nef, n° 31, p. 86.

    Ajouté par webmaster

    (...) pour une définition donnée des concepts «théorie» et «objet de la théorie», il existe une définition de la langue telle qu'elle puisse être considérée comme un objet pour une théorie quelconque. C'est la position qui sera adoptée ici : elle n'a, il faut le dire, rien de trivial (...), Jean-Claude MILNER, De la syntaxe à l'interprétation, p. 9.

    Ajouté par webmaster

    La langue dénomme (...) les objets en les désignant par une quelconque de leurs qualités. Dans les premiers temps, les noms de ces qualités éveillent dans l'esprit d'abord l'image de la qualité et subsidiairement celle de l'objet; plus tard, ils n'éveillent que l'idée d'objet. Le -drapeau (...) a d'abord été le morceau de drap attaché à la hampe (...) Puis, à force d'être appliqué à l'étendard, le terme finit par le représenter tout entier., A. DARMESTETER, la Vie des mots, p. 44.

    Ajouté par webmaster

    Quant à son objet, le groupe industriel répondrait à un souci d'efficience. Il se distinguerait ainsi du cartel, dans la mesure où celui-ci tend (...) à une position de monopole. Il se distinguerait également de la formule d'entente (...) le groupe se distingue encore du cartel puisqu'un cartel repose toujours sur une convention. Il se distingue également du trust puisque dans le trust les adhérents perdent toute autonomie (...), J. ROMEUF, Dict. des sciences économiques.

    Ajouté par webmaster

    Paul Laurens me disait naguère, parlant d'Ingres : «C'est par sa perfection qu'une oeuvre de lui se distingue d'une oeuvre de ses disciples. Avant que d'être parachevée elle pourrait presque aussi bien être d'un autre. Elle prétend rester banale jusqu'à l'avant-dernier instant; ne s'affirme enfin personnelle que s'il y porte sa magistrale -dernière main.», GIDE, Nouveaux prétextes, Journal sans dates, I.

    Ajouté par webmaster

    Telle oeuvre (...) est le fruit de longs soins (...) Elle a demandé des mois et même des années de réflexion (...) Or, l'effet de cette oeuvre se déclarera en quelques instants (...) En deux heures, tous les calculs du poète tragique (...) ou bien toutes les combinaisons d'harmonie et d'orchestre qu'a construites le compositeur; ou bien toutes les méditations du philosophe (...) tous ces actes de foi, tous ces actes de choix, toutes ces transactions mentales viennent enfin à l'état d'oeuvre faite, frapper, étonner, éblouir ou déconcerter l'esprit de l'-Autre (...) En résumé, quand nous parlons d'oeuvres de l'esprit, nous entendons, ou bien le terme d'une certaine activité, ou bien l'origine d'une certaine autre activité (...) Reste l'oeuvre même, en tant que chose sensible (...) Nous regardons alors une oeuvre comme un -objet, purement objet (...) Nous pouvons le mesurer selon sa nature, spatiale ou temporelle, compter les mots d'un texte ou les syllabes d'un vers; constater que tel livre a paru à telle époque; que telle composition d'un tableau est un décalque de telle autre (...), VALÉRY, Variété V, Leçon inaug. cours Poétique, p. 305-308.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Qu'est ce qui distingue une oeuvre d'art d'un objet quelconque?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo