NoCopy.net

Qui nous dicte nos devoirs ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Invention et création ? La constatation de l'existence du mal dans le ... >>


Partager

Qui nous dicte nos devoirs ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qui nous dicte nos devoirs ?



Publié le : 22/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Qui nous dicte nos devoirs ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Qui nous dicte nos devoirs ?




..? » - « Qui nous dicte en droit ? ».La première question n'appelle qu'une énumération empirique : notre devoir nous est dicté de tous côtés : par nos parents, par nos maîtres, par notre directeur de conscience le cas échéant, par les « moralistes », par les journaux, par les écrivains qui, dans le roman, le théâtre, le cinéma, posent des problèmes de morale. Ce ne sont pas là d'ailleurs des autorités ayant qualité pour régler notre conduite, mais seulement des intermédiaires qui nous transmettent les commandements de cette prétendue autorité qu'il nous faut maintenant identifier.2° Si nous examinons les diverses réponses possibles, la première qui nous vienne à l'esprit est que notre devoir nous est dicté par la voix de notre conscience. Toute métaphore mise à part, cela signifie que nous sommes capables d'éprouver toute une gamme de sentiments particuliers, dont le sentiment du devoir n'est qu'une espèce, à côté de sentiment de l'honneur, du respect du sacré, de l'amour de la patrie, de l'admiration pour la beauté, de la foi religieuse. Tous ces sentiments ont ce caractère commun d'être, au sens fort, désintéressés, d'exprimer une sorte d'inclination, de déférence à l'égard de valeurs transcendantes qui sont la source d'obligations absolues : on dit bien « Dieu le veut », « l'honneur commande », « noblesse oblige », « cela se doit », « ma conscience ne me le permet pas ».S'il existe pour moi des valeurs, c'est bien parce que je les accepte moi-même, en conscience : le prestige d'une autorité n'existe que parce qu'elle est reconnue. La question se pose alors de savoir pourquoi de moi-même, sans que nulle force m'y contraigne, sans que j'y trouve aucun intérêt, j'accepte de me soumettre, de me dévouer, de me sacrifier.3° Une réponse, ici encore, vient d'abord à l'esprit : c'est parce que j'ai été formé, éduqué de la sorte, parce que la société qui m'entoure et qui m'instruit m'a inculqué ce que dans d'autres circonstances j'appellerais des préjugés; il m'est bien arrivé par exemple d'admirer un être humain, une oeuvre d'art, un livre, parce que je n'avais cessé de les entendre admirer autour de moi, jusqu'au jour où j'ai décidé de rejeter ces idées reçues pour former librement mon jugement.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Qui nous dicte nos devoirs ? Corrigé de 4442 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Qui nous dicte nos devoirs ?" a obtenu la note de :

8 / 10

Corrigé consulté par :
  • valeriedu62-198357 (Hors-ligne), le 30/01/2013 é 30H13.
  • fbro59 (Hors-ligne), le 05/03/2012 é 05H15.
  • yoro (Hors-ligne), le 06/02/2011 é 06H17.
  • Aurelien61742 (Hors-ligne), le 24/11/2010 é 24H19.
  • Lauriane42077 (Hors-ligne), le 12/05/2010 é 12H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Qui nous dicte nos devoirs ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit