En quoi le langage est-il le propre de l'homme ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Autrui et le désir ? La pensée est-elle réductible au langage ? >>


Partager

En quoi le langage est-il le propre de l'homme ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : En quoi le langage est-il le propre de l'homme ?



Publié le : 2/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

En quoi le langage est-il le propre de l'homme ?
Zoom

En même temps, l'existence politique, qui suppose la délibération en commun et la persuasion réciproque, la parole adressée en une langue partagée, n'est à la portée que du vivant parlant. Certes, des bêtes peuvent trouver le moyen de signaler par des sons leurs sensations douloureuses ou agréables. Mais, souligne Aristote, seuls les hommes, ces vivants qui contrairement aux autres se tiennent droit, regardent devant eux et émettent leur voix vers le devant, sont en mesure de se manifester mutuellement « l'avantageux et le nuisible, et par suite aussi le juste et l'injuste ». Ce qui est proprement user de langage. On pourrait être tenté d'objecter à Aristote, d'une part qu'il est douteux que tous les hommes soient comme il le prétend « doués de langage » : le « logos » ne fait-il pas défaut aux sourds-muets de naissance, aux fous ? Et d'autre part que d'autres êtres vivants que l'homme, peut être, communiquent par le moyen de signes. Commençons par la première objection. « Pas de langage sans voix », écrit Benvéniste. Pourtant nous pouvons parler par gestes ; Descartes avait déjà observé que « les muets se servent de signes en même façon que nous de la voix », de telle sorte qu'ils parviennent non seulement à communiquer entre eux, mais encore à se faire comprendre de « ceux qui étant ordinairement avec eux ont loisir d'apprendre leur langue » (« Discours de la méthode », V). Ne pourrait-on en revanche refuser le logos aux fous, comme si « perdre la raison » revenait aussi à être arraché à sa langue ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : En quoi le langage est-il le propre de l'homme ?
Corrigé de 1859 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "En quoi le langage est-il le propre de l'homme ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Lilloo-226264 (Hors-ligne), le 05/01/2014 é 05H00.
  • missiloverenrique (Hors-ligne), le 04/11/2011 é 04H15.
  • Nelly42843 (Hors-ligne), le 16/06/2010 é 16H18.
  • Nicolas16486 (Hors-ligne), le 02/01/2009 é 02H07.
  • joanna487 (Hors-ligne), le 02/01/2008 é 02H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    En quoi le langage est-il le propre de l'homme ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit