En quoi notre parole nous engage-t-elle ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on parler pour ne rien dire ? Peut-on légitimement instituer une langue uni ... >>


Partager

En quoi notre parole nous engage-t-elle ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : En quoi notre parole nous engage-t-elle ?



Publié le : 12/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

En quoi notre parole nous engage-t-elle ?
Zoom

On connaît tous le sens de l'expression "donner sa parole". Cela signifie en effet, dans le sens commun promettre quelque chose à quelqu'un, lui donner la certitude que l'on fera ce qu'on a dit. Et pourtant si on se penche plus précisément sur l'expression, celle-ci semble un petit peu plus complexe. En effet, qu'entend-on exactement par donner sa parole. Tout d'abord, il y a l'idée de donner qui est l'acte par lequel une personne( le donateur) se dépouille sans contrepartie d'un bien en faveur d'un autre( la donataire).  La parole, quant à elle, à bien sûr avoir avec le langage mais en est bien distincte. Si le langage est un système particulier de mots, de signes, la parole désigne l'acte individuel par lequel s'exerce la fonction du langage. Dès lors la parole appartient toujours à quelqu'un puisque elle est ce par quoi l'individu parle, exprime. Donner sa parole, c'est donc céder sans retour ce qui nous est propre? Mais que donne-t-on réellement? Cela est-il un gage de sincérité?



Cela est dans un certain sens logique, puisque la promesse dont nous nous occupons est noyée parmi d'autres. Il est donc possible qu'une action soit en contradiction avec une promesse, action qui n'aura pas de lien avec la promesse mais qui pourrait choquer par son extérieur, à savoir son côté visible par tous. Nietzsche donc, en présentant sa mémoire de la volonté, « remet la philosophie sur ses pieds » comme pourrait le dire Karl - -Marx (qui fait partie, avec Nietzsche, de ce que certains contemporains ont appelé l'ère du soupçon). En clair, lorsqu'une promesse est faite, peu importe le temps qui s'écoulera entre sa réalisation et le moment où justement elle a été prononcée. Peu de cas doit être fait d'un massacre si la promesse était de rendre le peuple heureux et que celui-ci l'est après une immense boucherie. Il s'agit là bien sûr d'un cas extrême, mais dans la ligne de pensée nietzschéenne. Il n'est donc pas « à craindre de voir céder sous l'effort cette longue chaîne de volonté En effet, l'interaction de promesses d'action, écheveau apparemment complexe, ne peut que s'ordonner avec le temps, le résultat corroborant exactement la promesse initiale. De cette fin de passage transparaît un optimisme certain, à savoir qu'avec le temps cet équilibre promesse-résultat ne peut, grâce à la « mémoire de la volonté », qu'exister. Il nous faut cependant apporter quelques restrictions à ce passage, et faire apparaître les limites du texte. Tout d'abord, on peut reprocher à Nietzsche sa vue trop réductive de la mémoire.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : En quoi notre parole nous engage-t-elle ? Corrigé de 3189 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "En quoi notre parole nous engage-t-elle ?" a obtenu la note de :

5.3 / 10

Corrigé consulté par :
  • stupidecharlie-25673 (Hors-ligne), le 03/02/2016 é 03H15.
  • claraakiss-226052 (Hors-ligne), le 10/11/2014 é 10H10.
  • chaima06-198574 (Hors-ligne), le 31/01/2013 é 31H16.
  • samy78370 (Hors-ligne), le 06/01/2013 é 06H01.
  • languedoc-193836 (Hors-ligne), le 04/01/2013 é 04H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    En quoi notre parole nous engage-t-elle ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit