NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La prise en compte des différences culturelle ... Comment définir un art populaire ? >>


Partager

En quoi l'oeuvre d'art peut-elle être un objet d'échange ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : En quoi l'oeuvre d'art peut-elle être un objet d'échange ?



Publié le : 7/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

En quoi l'oeuvre d'art peut-elle être un objet d'échange ?
Zoom

La valeur marchande et la valeur esthétique d'une oeuvre d'art ne sont pas nécessairement comparables. On prétend parfois fonder là première sur la seconde, mais il arrive aussi que la valeur esthétique soit artificiellement promue en fonction du marché. Il s’agit de se demander non pas si l’œuvre d’art peut être un simple objet de troc, mais en somme si l’œuvre d’art est un objet comme les autres qui peut s’insérer sans problème dans le circuit d’échange capitaliste. On trouve parfois déplacé ou immoral que les œuvres d’art soient l’objet de tractations financières. Il s’agit pour nous ici, de se demander pourquoi, est-ce que cela teint au caractère sacré des œuvres d’art, à son caractère culturel, à notre volonté de conserver les œuvres d’art car elles ont une valeur sentimentale pour tout un peuple ou pour des individus, et qu’il est déplacé de vendre des choses à valeurs sentimentales.

La valeur marchande et la valeur esthétique d'une oeuvre d'art sont-elles comparables? On prétend parfois fonder la première sur la seconde, mais il arrive aussi que la valeur esthétique soit artificiellement promue en fonction du marché.



2. - Tout ce qui se présente à un sujet, s'offre à la pensée, et qui est distinct de l'acte de représentation ou du sentiment (donc du sujet), c.-à-d. aussi bien le percept, l'image, l'idée, que l'objet externe ou la personne aimée. 3. - Le but qu'on se propose d'atteindre (cf. un objectif). ART: 1) Au sens ancien, tout savoir-faire humain, toute pratique produisant un résultat non naturel (artificiel). 2) Au sens esthétique moderne, production ou création d'oeuvres destinées à plaire (beaux-arts), c'est-à-dire à susciter par leur aspect, une appréciation esthétique positive. Introduction       Il s'agit de se demander non pas si l'oeuvre d'art peut être un simple objet de troc, mais en somme si l'oeuvre d'art est un objet comme les autres qui peut s'insérer sans problème dans le circuit d'échange capitaliste.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1457 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "En quoi l'oeuvre d'art peut-elle être un objet d'échange ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • madeo-264925 (Hors-ligne), le 31/10/2015 é 31H15.
  • mel-230685 (Hors-ligne), le 12/02/2014 é 12H12.
  • nanou-229549 (Hors-ligne), le 01/02/2014 é 01H15.
  • Lilou42-217960 (Hors-ligne), le 01/11/2013 é 01H11.
  • quoialor (Hors-ligne), le 11/03/2012 é 11H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit