LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Y-a-t-il contradiction entre la prétention de ... La raison est-elle seulement affaire de logiq ... >>


Partager

À quoi reconnaît-on une attitude religieuse ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : À quoi reconnaît-on une attitude religieuse ?



Publié le : 4/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

À quoi reconnaît-on une attitude religieuse ?
Zoom

- On pensera à l'étymologie de « religion « : elle permet de souligner l'aspect collectif du phénomène, dont on peut déduire certaines constantes.
- La question implique l'existence d'un fond commun à toutes les religions, quel que soit le détail des croyances.
- Éviter de rédiger une copie qui soit un simple plaidoyer pro- ou antireligieux : ce n'est pas ce qu'on vous demande. En particulier, ne pas réduire la religion au seul irrationnel (elle n'est pas la seule dans ce cas).
- Ne pas ramener la religion aux seuls rituels : il est essentiel de se demander ce que vise la croyance.



La religion ne se résume donc pas qu'à des rituels individuels on peut donc la reconnaître dans des réunions, des rassemblements de fidèles.  Le sacrifice est également une forme étendue du culte à Dieu qui vise à l'honorer par une offrande (homme, animal, nourriture). Ce rituel veut symboliser l'amour mais aussi la crainte des fidèles qui ont ainsi à coeur d'apaiser une éventuelle colère du dieu.   B - Ambiguïté entre la crainte et la confiance   Cette attitude est fondée sur la distinction entre profane et sacré. Le profane n'est défini que par opposition au sacré. Le sacré exprime une puissance relevant d'un ordre supérieur, donnant sa signification à la réalité ordinaire. Cette distinction entre le profane et le sacré se traduit toujours par des comportements rituels. Ceux-ci néanmoins ne supposent pas toujours la reconnaissance d'un être supérieur divinisé inspirant crainte et confiance. Le fétichisme polythéiste en est un exemple. Ainsi, l'attitude religieuse est déterminée par la croyance en cet ordre supérieur.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2136 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "À quoi reconnaît-on une attitude religieuse ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • kitkat-243596 (Hors-ligne), le 01/11/2014 é 01H13.
  • elsarave (Hors-ligne), le 01/01/2014 é 01H21.
  • PEACE-186817 (Hors-ligne), le 21/11/2012 é 21H15.
  • Pornflakes (Hors-ligne), le 14/03/2011 é 14H22.
  • Anthony51479 (Hors-ligne), le 05/01/2010 é 05H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit