LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il rechercher le bonheur ? Peut-on apprendre à percevoir ? >>


Partager

En quoi le sentiment esthétique se distingue-t-il du sentiment religieux ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : En quoi le sentiment esthétique se distingue-t-il du sentiment religieux ?



Publié le : 16/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

En quoi le sentiment esthétique se distingue-t-il du sentiment religieux ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
En quoi le sentiment esthétique se distingue-t-il du sentiment religieux ?



On définit souvent le sentiment esthétique à tort comme une délectation, plus proche du sentiment de l’agréable que du beau. Or la nature même du sentiment esthétique appelle une tout autre définition. Le sentiment esthétique, de ce point de vue, s’il veut être expliqué dans sa globalité oblige à penser et à théoriser l’origine de ce sentiment, quel est l’origine de cet intelligible présent dans le sensible. En ramenant cet intelligible au divin, on a rapidement assimilé le sentiment esthétique au sentiment religieux. Aussi, ces sentiments paraissent bien proches au point que d’être de simples différences de dénomination pour un même sentiment, dont le premier n’est peut être qu’un chemin détourné vers l’autre.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1863 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "En quoi le sentiment esthétique se distingue-t-il du sentiment religieux ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • pierre40661 (Hors-ligne), le 05/03/2012 é 05H20.
  • n'ais (Hors-ligne), le 26/01/2011 é 26H15.
  • Benoit16572 (Hors-ligne), le 29/12/2008 é 29H18.
  • Sylvain8607 (Hors-ligne), le 23/10/2008 é 23H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

     

    POUR DÉMARRER
     

     Attention ! On vous demande ici quels sont les caractères qui séparent l'émotion d'ordre supérieur lorsqu'elle concerne d'une part la contemplation du beau et d'autre part la croyance en la divinité et la foi. Il s'agit d'analyser le sentiment que nous inspirent l'art et la religion, et non pas de comparer ces deux dernières notions. Fondamentalement, le sentiment esthétique est un plaisir de nature désintéressée produit par la contemplation d'une oeuvre de l'esprit humain ; le sentiment religieux consiste dans l'amour de la divinité ou dans la terreur sacrée que produit en nous une transcendance qui dépasse l'homme.
     
      CONSEILS PRATIQUES
     

     Il faut analyser successivement le sentiment esthétique, puis le sentiment religieux, avant de faire une comparaison qui vous permettra de répondre à la question.

     

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit