NoCopy.net

A quoi tient la force des religions ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Une oeuvre d'art peut-elle ne pas être belle ... Toute contrainte est-elle un obstacle à la li ... >>


Partager

A quoi tient la force des religions ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : A quoi tient la force des religions ?



Publié le : 24/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

A quoi tient la force des religions ?
Zoom

•    Le sujet affirme que les religions ont une force. La question n'est donc pas de se demander si oui ou non les religions ont un pouvoir, mais de s'interroger sur la raison de cette force indéniable qui perdure à travers les siècles.
•    Toute religion est l'affirmation d'un absolu qui dépasse infiniment l'homme. Il n'y a pas de société sans un rapport, sinon au divin, du moins au sacré. L'homme est un être qui s'invente des dieux, en tout cas qui semble avoir besoin d'eux. Pourquoi ?



B - LA RELIGION MISE SUR LA FORCE DE L'IRRATIONNEL

1) Le sentiment ne doute pas de lui-même Ce que je sens, j'ai du mal à le mettre en doute. Je suis traversé par le sentiment, il m'accompagne et se fortifie de mon acceptation. L'intime conviction d'être dans le vrai se passe aisément de preuves. Tel est le sentiment religieux, d'autant plus acceptable, croit-on, qu'il est sensé fonder un amour du prochain. Le sentiment religieux prend la forme d'une évidence, d'une certitude sensible, si sûre d'elle qu'elle se moque de se justifier. On sait que cette assurance a donné lieu à un comportement fanatique, destructeur. C'est la raison qui limite la conduite, or, elle est ici absente.

2) L'absence de raison renforce la crainte des hommes et leur passivité La croyance en Dieu justifie l'ignorance : les desseins de Dieu sont impénétrables, qui sommes-nous pour prétendre les comprendre ? Dans l'histoire, les pouvoirs abusifs ont su tirer parti de cette soumission à l'ordre des choses incomprises : le pouvoir aussi est un fait. Cette ignorance fait des hommes craintifs et soumis.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : A quoi tient la force des religions ? Corrigé de 5074 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "A quoi tient la force des religions ?" a obtenu la note de :

5.5 / 10

Corrigé consulté par :
  • brecheinfernale-2722 (Hors-ligne), le 14/02/2016 é 14H18.
  • TheoL-262492 (Hors-ligne), le 12/12/2015 é 12H10.
  • Marshall-225041 (Hors-ligne), le 22/12/2013 é 22H17.
  • guigui-206030 (Hors-ligne), le 24/04/2013 é 24H14.
  • campetro (Hors-ligne), le 24/04/2013 é 24H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Le sentiment religieux (la foi en un dieu) est une croyance sans preuve. On ne peut pas justifier les affirmations religieuses, on ne peut pas convaincre les autres du bien-fondé de notre croyance. Dès lors, comment la religion fait-elle des adeptes ? Comment un petit groupe de Chrétiens a-t-il pu convaincre peu à peu des milliers de personnes de se joindre à eux ?
     
     La religion a-t-elle une force de persuasion ?
     
     On a vu des hommes se sacrifier au nom de leur dieu. Comment une foi, donc une croyance si fragile, peut-elle soutenir l'action, donner un tel courage aux hommes ?

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    A quoi tient la force des religions ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit