Le racisme et la philosophie

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< 1968: Une nouvelle révolution Des sociétés riches : De quoi ? Pour quoi ? >>
Partager

Le racisme et la philosophie

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le racisme et la philosophie



document rémunéré

Document transmis par : ???


Publié le : 13/6/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

Le racisme et la philosophie
Zoom
  • racisme : doctrine posant la réalité des races et affirmant la supériorité de certaines races sur d’autres. Ensemble de réactions, de comportements qui, consciemment ou non, s’accordent avec cette théorie.
  • philosophie : La philosophie, selon Pythagore, auquel remonte le mot, ce n'est pas la sophia elle-même, science et sagesse à la fois, c'est seulement le désir, la recherche, l'amour (philo) de cette sophia. Seul le fanatique ou l'ignorance se veut propriétaire d'une certitude. Le philosophe est seulement le pèlerin de la vérité. Aujourd'hui, où la science constitue tout notre savoir et la technique, tout notre pouvoir, la philosophie apparaît comme une discipline réflexive. A partir du savoir scientifique, la visée philosophique se révèle comme réflexion critique sur les fondements de ce savoir. A partir du pouvoir technique, la sagesse, au sens moderne se présente comme une réflexion critique sur les conditions de ce pouvoir.


 

Le problème du racisme illustre, d'une manière particulièrement significative, la difficulté que rencontre chaque société, soucieuse de s'affirmer dans ses particularités les plus spécifiques tout en respectant, chez elle et autour d'elle, le droit pour chacun d'être, de vivre et de penser différemment. Or l'histoire des sociétés montre combien l'aspiration idéaliste à l'universalité et à l'égalité de droits entre tous les hommes est contrariée par des intérêts et des aspirations concrets divergents. Toutes les enquêtes réalisées sur le thème du racisme révèlent que de nombreuses personnes qui se sont prononcées fermement contre le racisme refuseraient, par ailleurs, avec tout autant de fermeté, l'entrée dans leur propre famille d'un étranger d'une autre race. 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Le racisme et la philosophie Corrigé de 1467 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le racisme et la philosophie" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

• Ligue Internationale contre le Racisme et l'Antisémitisme (LICRA) : fondée en 1927. • Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples (MRAP) : fondé en 1949, le MRAP soutient les luttes pour la décolonisation. Il est proche du PCF1 et lutte pour la régularisation des étrangers en situation irrégulière. • SOS Racisme : créée en 1984 à la suite de la marche des beurs, et proche du Parti socialiste. SOS Racisme est à l'initiative des opérations de « testing ». Autres associations se revendiquant comme telles : • Mouvement de l'Immigration et des Banlieues (MIB) : fondé en 1995 à la suite des émeutes des banlieues. Le MIB dénonce aussi bien la politique 12 • des gouvernements de droite que celle menée par le Parti socialiste lorsqu'il était au pouvoir. Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l'identité française et chrétienne 3. Personnalité contre le racisme A.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Une forme de racisme particulièrement pernicieuse pourrait également voir le jour un « racisme du gène » à base scientifique et démontré statistiquement. Le Courrier.ch

Ajouté par webmaster

(...) ce racisme antiraciste est le seul chemin qui puisse mener à l'abolition des différences de races., SARTRE, Orphée noir, -in Situations III, p. 237 (1948).

Ajouté par webmaster

« Faire de la philosophie, s'est être en route; les questions en philosophie sont plus essentielles que les réponses. » (JASPERS, Introduction à la Philosophie.)

Ajouté par webmaster

« Aucune philosophie n'a jamais pu mettre fin à la philosophie et pourtant c'est là le voeu secret de toute philosophie. » (GusD0RF, Mythe et Métaphysique.)

Ajouté par webmaster

à la rigueur, il n'est pas de philosophie qui ne soit existentialiste. La science arrange les apparences. L'industrie s'occupe des utilités. On se demande ce que ferait une philosophie si elle n'explorait l'existence et les existants. Cependant, on attache plus volontiers le nom d'existentialisme à un courant précis de la pensée moderne. En termes très généraux, on pourrait caractériser cette pensée comme -une réaction de la philosophie de l'homme contre l'excès de la philosophie des idées et de la philosophie des choses., E. MOUNIER, Introd. aux existentialismes, p. 8.

Ajouté par webmaster

« Faire de la philosophie, c'est être en route. Les questions, en philosophie, sont plus essentielles que les réponses, et chaque réponse devient une nouvelle question. » Jaspers, Introduction à la philosophie, 1950.

Ajouté par webmaster

Les récits des captifs nous montrent l'horrible confusion qui régnait en Allemagne à la fin de la tragédie : toutes les races mêlées, - admirable résultat du racisme - des millions de personnes hors de leur lieu naturel, les camps, les charniers, la misère et la ruine générales., G. DUHAMEL, Manuel du protestataire, p. 18.

Ajouté par webmaster

Est-ce que les écrivains de l'-Action française, jaloux de fonder philosophiquement leur misérable doctrine purement politique, ne regardent pas les idées de race et de tradition comme le -substratum du nationalisme et du monarchisme? (...) Il ne m'appartient pas de refaire ici le procès du racisme et du traditionnalisme -(sic)., A. MAYBON, -in Revue blanche, n° 223, 15 sept. 1902, p. 146-148 (-in D.D.L., II, 15).

Ajouté par webmaster

La philosophie n'est autre chose que l'application de la raison aux différents objets sur lesquels elle peut s'exercer. Des éléments de philosophie doivent donc contenir les principes fondamentaux de toutes les connaissances humaines (...), D'ALEMBERT, Éléments de philosophie, III, OE. compl., t. I, p. 126.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Le racisme et la philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo