La raison conduit-elle toujours au bonheur ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La raison conduit-elle au bonheur ? La raison définit-elle notre devoir ? >>
Partager

La raison conduit-elle toujours au bonheur ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La raison conduit-elle toujours au bonheur ?



Publié le : 9/4/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	La raison conduit-elle toujours au bonheur 	?
Zoom
  • raison : Du latin ratio, « calcul », « faculté de calculer, de raisonner » (en grec logos). * Au sens subjectif : mode de penser propre à l'homme (lui-même défini comme « animal raisonnable »). * Par opposition à l'intuition : faculté de raisonner, c'est-à-dire de combiner des concepts et des jugements, de déduire des conséquences. * Par opposition à la passion ou à la folie : pouvoir de bien juger, de distinguer le vrai du faux, le bien du mal. * Par opposition à la foi : la « lumière naturelle », naturellement présente en tout homme. * Par opposition à l'expérience : faculté de fournir des principes a priori (c'est-à-dire indépendants de l'expérience)* Au sens objectif : principe d'explication, cause (exemple : les raisons d'un phénomène). * Argument destiné à légitimer un jugement ou une décision (exemple : donner ses raisons).
  • toujours : A tout moment, à toute époque ; éternellement, perpétuellement.
  • bonheur : Etat de satisfaction parfaite, de contentement du corps, du coeur et de l'esprit.

  • Analyse du sujet


Raison :faculté de calcul (du latin ratio calcul) qui permet d'atteindre la vérité en la distinguant de la fausseté.
Capacité à distinguer le bien du mal. Cette faculté en tarit qu'elle calcule nous permet d'élaborer des plans construits pour atteindre un but que l'on vise.
Bonheur : état de bien-être physique et moral durable. On peut aussi le définir comme l'absence de malheur ou de souffrance.
Il peut être associé au plaisir.
Conduire : mener à.
Toujours : on interroge ici la constance de la raison à nous mener au bonheur.

  • Le lien entre raison et bonheur est ici le cœur du problème. L’homme est généralement défini comme animal rationnel. Il est donc un être qui possède cette faculté qu’est la raison, au point que cela pourrait poser une entière transcendance entre lui et les autres vivants. Il nous faut donc considérer la raison comme une capacité parmi d’autres et à la fois nous questionner sur l’aspect essentiel qu’elle a pour nous. De la même façon, le bonheur est un état que l’homme recherche. Si les animaux peuvent être heureux, l’homme seul possède la faculté de se représenter ce bonheur comme il le désire et de se consacrer à le réaliser. Dès lors, cette recherche particulière du bonheur est-elle due à la présence de la raison en nous ? Si cela était le cas, nous devons également nous demander quelle importance peut avoir la raison dans la recherche de ce bonheur. En effet, le terme « conduit » nous informe que la raison peut tenir lieu de guide vers le bonheur, mais ne garantit absolument pas que nous puissions y accéder uniquement par son usage. Aussi, la raison est-elle peut-être seulement ce qui nous montre la voie du bonheur ? Pourtant, après avoir vu que la raison n’est pas suivie la plupart du temps, il nous faudra revenir sur son importance et sur la capacité qu’elle a de cultiver nos vertus. 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	La raison conduit-elle toujours au bonheur 	? Corrigé de 6500 mots (soit 9 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " La raison conduit-elle toujours au bonheur ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
Corrigé consulté par :
  • MajestikMik-232535 (Hors-ligne), le 05/03/2014 à 05H11.
  • Kigen-232077 (Hors-ligne), le 28/02/2014 à 28H10.
  • franckouye-219012 (Hors-ligne), le 04/11/2013 à 04H23.
  • Liloune25-190513 (Hors-ligne), le 23/05/2013 à 23H11.
  • sblaar (Hors-ligne), le 08/02/2012 à 08H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Et cela n'est pas pour autant foncièrement déraisonnable. En effet, la raison est incapable de répondre aux questions essentielles concernant l'origine de notre existence et sa finalité : « Je ne sais qui m'a mis au monde, ni ce que c'est que le monde, ni que moi-même ; je suis dans une ignorance terrible de toutes choses. (…) Tout ce que je sais est que je dois bientôt mourir, mais ce que j'ignore le plus est cette mort même que je ne saurais éviter. ». Face à une telle angoisse, à un tel néant qui habite tout homme, le divertissement répond beaucoup mieux que la raison aux besoins nécessaires pour supporter une telle condition. Et même s'il ne nous conduit jamais à un pur état de bonheur, puisqu'il nous donne toujours des plaisirs éphémères, il est beaucoup plus suivi et plus recherché que la raison. Tout simplement parce que cette dernière ne peut apporter de certitude quant à l'essentiel. La raison est donc incapable de nous conduire au bonheur.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    (...) l'homme peut dire : «Mes sentiments, mon angoisse, ma nausée, ma mort». Il ne peut dire : «ma raison», mais seulement : «la Raison», la Raison étant commune à tous, et même, semble-t-il, présente dans les choses, dont elle constitue la structure. La Raison est toujours extériorité, nécessité, toujours elle semble découverte en ce qui n'est pas nous., Ferdinand ALQUIÉ, Deucalion, I.

    Ajouté par webmaster

    "S'il est vrai que le bonheur est l'activité conforme à la vertu, il est de toute évidence que c'est celle qui est conforme à la vertu la plus parfaite, c'est à dire de la partie de l'homme la plus haute ... L'activité de l'esprit semble l'emporter ... en raison de son caractère contemplatif ... elle constituera réellement le bonheur parfait, si elle se prolonge pendant toute la durée de sa vie." Aristote, Éthique de Nicomaque, X, VII, Garnier p.277.

    Ajouté par webmaster

    C'était toujours comme ça avec elle : elle était nouée. Tout à l'heure, elle ne pourrait plus se retenir : elle éclaterait., SARTRE, l'âge de raison, I.

    Ajouté par webmaster

    (...) il faut résister à la tristesse, non pas seulement parce que la joie est bonne, ce qui serait déjà une espèce de raison, mais parce qu'il faut être juste, et que la tristesse, éloquente toujours, impérieuse toujours, ne veut jamais qu'on soit juste., ALAIN, Propos sur le bonheur, p. 166.

    Ajouté par webmaster

    (...) nul n'est mauvais gratuitement; il faut qu'il y ait une raison qui détermine, et cette raison est toujours une raison d'intérêt., MONTESQUIEU, Lettres persanes, LXXXIV.

    Ajouté par webmaster

    Il y a un genre de bonheur qui ne tient pas plus à nous qu'un manteau. Ainsi le bonheur d'hériter ou de gagner à la loterie; aussi la gloire, car elle dépend de rencontres., ALAIN, Propos, 6 nov. 1922, Bonheur est vertu.

    Ajouté par webmaster

    La jouissance du bonheur amoindrira toujours le bonheur., BALZAC, Massimila Doni, Pl., t. IX, p. 334.

    Ajouté par webmaster

    La jouissance du bonheur amoindrira toujours le bonheur., BALZAC, Massimilla Doni, Pl., t. IX, p. 334.

    Ajouté par webmaster

    L'HISTOIRE ET LE BONHEUR "L'histoire n'est pas le lieu de la félicité. Les périodes de bonheur y sont ses pages blanches." Hegel, La Raison dans l'histoire, 1830.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La raison conduit-elle toujours au bonheur ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo