LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les progrès de la technique sont-ils nécessai ... La succession des théories scientifiques cont ... >>


Partager

La raison humaine est-elle, par nature, conduite à supposer dans le monde plus d'ordre qu'elle n'en trouve ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La raison humaine est-elle, par nature, conduite à supposer dans le monde plus d'ordre qu'elle n'en trouve ?



Publié le : 19/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La raison humaine est-elle, par nature, conduite à supposer dans le monde plus d'ordre qu'elle n'en trouve ?
Zoom

Il convient dès lors d'être méfiant et de n'accepter que l'ordre qui a été dûment confirmé par une pluralité d'expériences. Une théorie comme le darwinisme, qui présente l'ordre et l'évolution des espèces, ne saurait dès lors jamais être pleinement scientifique, parce qu'elle ne pourra jamais être prouvée. La science, de façon générale, ne parvient qu'à des résultats approchés.

Penser le monde, c'est poser un ordre.

1. L'ordre trouvé est toujours supposé.

En radicalisant l'argument empiriste, on peut affirmer que nul ordre ne saura jamais être déduit de l'expérience: l'ordre est toujours introduit par la pensée. Le propre de la science est de supposer toujours plus d'ordre entre les choses à mesure de ses avancées, introduisant des relations dans la confusion des phénomènes et les ordonnant ainsi.


Introduction

  • I. La raison suppose un ordre dans le monde avant de le trouver.

1. Les conditions de la recherche scientifique.
2. L'agencement du monde.

  • II. La raison n'est pas autorisée à dépasser les limites de l'expérience.

1. Le refus de la finalité.
2. L'ancrage dans l'expérience.
3. La règle de prudence.

  • III. Penser le monde, c'est poser un ordre.

1. L'ordre trouvé est toujours supposé.
2. Sans ordre, point de pensée.
3. L'ordre, condition de possibilité de l'expérience.

Conclusion



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 999 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La raison humaine est-elle, par nature, conduite à supposer dans le monde plus d'ordre qu'elle n'en trouve ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit