LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Y a-t-il de l'irrationnel ? Chacun peut-il avoir sa propre vérité ? >>


Partager

La raison s'oppose-t-elle à l'expérience ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La raison s'oppose-t-elle à l'expérience ?



Publié le : 21/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La raison s'oppose-t-elle à l'expérience ?
Zoom

On oppose souvent la raison, comprise comme faculté théorique d'enchaîner droitement des idées afin de parvenir au vrai, à l'expérience empirique, qui renvoie à la sensibilité au sens kantien du terme. Il y aurait dans la première une méthode, rigueur et une universalité qui ne figureraient pas dans l'autre, immédiate et variable en fonction des individus. Concernant ses sens, l'homme n'est-il pas la mesure de toute chose ? Mais peut-on se satisfaire d'une conception aussi rigide de la raison et d'une description aussi subjectiviste de l'expérience? Raison et expérience ne peuvent-elles pas nouer des rapports dialectiques et féconds. Que seait une raison sans expérience et une expérience sans raison ?



Comment prouver qu'il n'y aura pas un matin où le jour ne se lèvera pas ? Questions qui ont pour effet de fragiliser la valeur rationnelle des propositions scientifiques. A côté des sciences de pure raison, les plus nombreuses sont relatives à des faits. Celles-ci, parce qu'elles ne relèvent pas de la pure logique, ne peuvent pas être démontrées : « Le contraire d'un fait quelconque est toujours possible, car il n'implique pas contradiction et l'esprit le conçoit aussi facilement et aussi directement que s'il concordait pleinement avec la réalité. « Hume montre donc que l'induction ne conduit pas à une opération intuitive : le moyen terme sous-entendu (cela se passera toujours comme cela s'est passé) n'est pas une évidence logique. Il faut que l'esprit induisant que « le pain m'ayant nourri hier il me nourrira demain « fasse un saut ne relevant pas de la logique. Or l'induction est indispensable dès qu'on a affaire à des relations de faits. Aussi les vérités empiriques ne sont-elles nullement nécessaires : outre qu'il peut y avoir des inférences fausses, parce ce qu'on n'a pas encore rencontré le contre-exemple qui les démentira, il n'existe aucun moyen de démontrer absolument, par la pure logique, que la conclusion d'une induction est nécessairement vraie. Du point de vue de la logique, elle ne lest pas. Si l'on s'en tenait là, il faudrait en conclure que les sciences de faits, même si elles sont provisoirement acceptables, demeurent en partie incertaines.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 7557 mots (soit 11 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La raison s'oppose-t-elle à l'expérience ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • chaj84-178389 (Hors-ligne), le 25/09/2012 é 25H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit