NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Suffit-il de percevoir pour savoir ? Peut-on parler de conflit entre la raison et ... >>


Partager

La raison se suffit-elle à elle-même ?

Echange

Aperçu du corrigé : La raison se suffit-elle à elle-même ?



Publié le : 6/1/2004 -Format: Document en format HTML protégé

La raison se suffit-elle à elle-même ?
Zoom

En ce sens, la distinction entre raison et sensible permet une mise à l'épreuve permanente et mutuelle des deux facultés. Qu'il soit question d'un exemple ou d'une idée, il s'agit de raisonner, d'approfondir pour COMPRENDRE / EXPLIQUER et justifier nos pensées. Toutefois la raison ne semble pas nous mettre à l'abri des contradictions. Celles-ci proviennent-elles des choses, ou serait-ce la raison elle-même qui les introduit en elles ? La raison contredit-elle les données de la sensation ou se contredit-elle elle-même ? Le cas par cas du sensible doit-il primer sur l'universalité de la raison ? Si la raison semble fiable en géométrie, est-elle valable dans tous les domaines ? Sur ces dilemmes repose le conflit entre pratique et théorie. Mais même si c'était la pensée seule qui était contradictoire, faudrait-il pour autant renoncer à raisonner ? La fonction de la raison ne se limite pas à son pouvoir de connaissance, elle a aussi un usage pratique, c'est-à-dire qu'elle énonce également des règles de conduite, valables pour l'action.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "La raison se suffit-elle à elle-même ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

JUSTIFICATION. n.f. (lat. justificatio « justification »). • 1° Démarche par laquelle on s'efforce de rendre raison d'une affirmation faite ou d'une mesure prise, en faisant ressortir qu'elles sont conformes à la raison, au droit ou à la justice. La justification peut être rationnelle ou affective. On appelle jugements et raisonnements de justification les efforts faits après coup pour appuyer sur des motifs intellectuels des jugements et des raisonnements dont la source est affective. Il y a une logique du coeur. ♦ 2° Au point de vue théologique, la doctrine de la justification étudie comment l'homme pécheur peut se trouver juste aux regards de Dieu, c'est-à-dire en amitié avec lui. Est-ce le résultat des mérites de l'homme ? Est-ce l'oeuvre de la foi ? Est-ce le pur effet de la grâce ? — Catholiques et protestants sont divisés sur la doctrine de la justification. Pour Luther, la foi est l'unique voie pour y parvenir. Le fidèle ne peut rien obtenir par ses oeuvres. En réponse, le concile de Trente (1545-1563) a repris l'exposé de la doctrine catholique selon laquelle la justification nécessite une coopération de l'homme à la grâce que Dieu donne à tous et à chacun pour son salut.

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit