NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La conscience peut-elle être un obstacle pou ... Y a-t-il un sens à parler de désirs inconsci ... >>


Partager

Est-il raisonnable d'opposer théorie et expérience ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-il raisonnable d'opposer théorie et expérience ?



Publié le : 17/3/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	Est-il raisonnable d'opposer théorie et expérience ?
Zoom

 

Ce que nous devons d’emblée remarquer, c’est le double registre sur lequel notre sujet intervient : premièrement, c’est le registre de la connaissance et de la science, que l’on peut appeler épistémologique (de épistémè, savoir). En ce sens, l’expérience est la manière que nous avons de connaître une chose (je fais l’expérience de la douleur, par exemple) et la théorie une manière de la mettre en forme, de la systématiser. Deuxièmement, nous trouvons un registre proprement moral, dont on trouve l’indice dans la polysémie du terme « expérience ». En ce sens, l’expérience renvoie à mon action dans le monde (comme lorsqu’on d’une personne qu’elle « a de l’expérience ») et la théorie à une manière de guider cette action (comme lorsqu’on dit de quelqu’un qu’il « a des principes »).

À partir de là, se pose le problème des rapports entre expérience et théorie. Précisément, est-il raisonnable de les opposer ? La question est donc de savoir s’il n’est pas excessif et réducteur de penser que la théorie comme trop générale pour penser l’expérience et, réciproquement, l’expérience trop particulière pour se laisser récupérer par la théorie. Cependant, ce type de questionnement continue d’opposer des termes dont l’opposition est justement mise en question. Dès lors, nous devons nous demander précisément ce que sont l’expérience et la théorie, afin de dénouer les liens qui les rapprochent. Nous pourrons nous demander, par exemple, si l’expérience en tant que telle (sans théorie) existe tout simplement.

 



Est-il raisonnable d'opposer théorie et expérience ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1534 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Est-il raisonnable d'opposer théorie et expérience ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

«Une théorie peut être vérifiée par l'expérience,mais aucun chemin ne mène de l'expérience à la création d'une théorie» Einstein

Ajouté par webmaster

Ainsi tous ceux qui ont réduit l'expérience à l'empirisme particulier de chaque praticien, c'est-à-dire à quelques connaissances insuffisantes, obscures, équivoques, séduisantes, dangereuses, n'ont pas compris que la véritable expérience, la seule digne de ce nom, est l'expérience générale qui résulte des découvertes physiques, chimiques, anatomiques et des observations particulières des médecins de tous les temps et de tous les pays; que cette expérience est renfermée dans la théorie (...), Encycl. (DIDEROT), art. -Empirisme.

Ajouté par webmaster

« L'accord avec l'expérience est, pour une théorie physique, l'unique criterium de vérité. » Pierre Duhem, La Théorie physique, son objet, sa structure, 1906.

Ajouté par webmaster

Les faits sont les matériaux nécessaires; mais c'est leur mise en oeuvre par le raisonnement expérimental, c'est-à-dire la théorie, qui constitue et édifie véritablement la science (...) La théorie n'est que l'idée scientifique contrôlée par l'expérience., Cl. BERNARD, Introd. à l'étude de la médecine expérimentale, I, I.

Ajouté par webmaster

Le savant complet est celui qui embrasse à la fois la théorie et la pratique expérimentale : 1° il constate un fait; 2° à propos de ce fait, une idée naît dans son esprit; 3° en vue de cette idée, il raisonne, institue une expérience, en imagine et en réalise les conditions matérielles; 4° de cette expérience résultent de nouveaux phénomènes qu'il faut observer, et ainsi de suite., Cl. BERNARD, Introd. à l'étude de la médecine expérimentale, I, 1.

Ajouté par webmaster

" La notion philosophique d’expérience renvoie à une expérience pure qui n’est, à proprement parler, jamais expérimentée [car s’y mêle toujours l’activité de l’esprit] ; le mot expérience désigne l’élément non isolable de passivité qui semble présent en toute connaissance humaine. " > Ferdinand Alquié, L’expérience

Ajouté par webmaster

Fresnel put les traduire dans le langage de la théorie des ondulations et les employer au contrôle de cette théorie. Pierre Duhem, la Théorie physique, son objet, sa structure, ABU, la Bibliothèque universelle

Ajouté par webmaster

Il y a une grande différence entre dire : «Ceci est raisonnable» et dire «Ceci est sage». Ce qui est raisonnable n'est pas nécessairement sage, et ce qui est très sage n'est presque jamais raisonnable aux yeux de la raison trop froide., MAETERLINCK, Sagesse et Destinée, XXIX.

Ajouté par webmaster

L'appréciation du degré d'exactitude d'une expérience exige, en premier lieu, qu'on apprécie l'acuité des sens de l'observateur. Pierre Duhem, la Théorie physique, son objet, sa structure

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo