NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le choix abolit-il notre liberté Dans quelle mesure chacun peut-il construire ... >>


Partager

Un raisonneur a beau me prouver que je ne suis pas libre, le sentiment intérieur, plus fort que tous ses arguments, le dément sans cesse. Rousseau

Philosophie

Aperçu du corrigé : Un raisonneur a beau me prouver que je ne suis pas libre, le sentiment intérieur, plus fort que tous ses arguments, le dément sans cesse. Rousseau



Publié le : 29/8/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Un raisonneur a beau me prouver que je ne suis pas libre, le sentiment intérieur, plus fort que tous ses arguments, le dément sans cesse. Rousseau
Zoom

DESCARTES a alléguée pour prouver l'indépendance de nos actions libres par un sentiment vif interne n'a point de force : nous ne pouvons pas sentir proprement notre indépendance et nous ne nous apercevons pas toujours des causes souvent imperceptibles, dont notre résolution dépend. « B. - Il s'agirait d'ailleurs de préciser quel est le contenu de cette expérience intime. La liberté a été interprétée en des sens très divers : en quel sens est-elle objet d'expérience? - 1° Si on l'entend comme une liberté d'indifférence, ainsi que BOSSUET l'a exposé dans un exemple célèbre, il est trop clair que « l'évidence du sentiment « qu'il invoque est illusoire : nous ignorons comment la volonté agit sur notre corps et quel est le détail des innervations et des contractions musculaires qui nous font mouvoir notre main plutôt à droite qu'à gauche. - 2° Si, même en un sens plus large, nous identifions liberté et indétermination, celle-ci n'étant, comme le remarque LACHELIER, « rien d'actuel «, la liberté devient quelque chose de négatif; c'est « un pur néant aux yeux de la conscience «; elle ne saurait donc faire l'objet d'une expérience quelconque. - 3° Si enfin elle est « une faculté positive de nous déterminer à l'un ou à l'autre des deux contraires «, il est nécessaire de préciser à quel moment nous aurions conscience d'un tel pouvoir. Serait-ce avant la décision? On pourra toujours objecter que « la conscience n'est pas prophétique « et qu'il nous est impossible de prévoir à l'avance si quelque disposition, motif ou cause extérieure ne viendra pas nous déterminer. Serait-ce après la décision?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1302 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Un raisonneur a beau me prouver que je ne suis pas libre, le sentiment intérieur, plus fort que tous ses arguments, le dément sans cesse. Rousseau " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit