LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La foule rend-elle l'individu plus fort ? Le droit divin est-il naturel ? >>


Partager

Le rapport entre délit et peine est-il calculable ?

Philosophie


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1404 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le rapport entre délit et peine est-il calculable ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

La peine ici s’entend comme une sanction infligée en référence à un droit. La peine apparaît donc pour faire comprendre au contrevenant l’erreur de son action et les conséquences que cela implique. En ce sens, la peine est une décision de la société représentée par les jugés sanctionné par le droit et la justice en la personne du juge. Cependant, la question de la mesure de la peine pose toujours un problème, c’est-à-dire la valeur de la peine : sa justesse en fonction de la faute commise. En effet, le concept de justice exige une égalité entre la peine et la faute. Cependant, il ne faut pas comprendre la justice comme une version évoluée de la loi du talion. L’intérêt d’une peine est d’être éducatrice pour l’homme qui a commis la faute, mais on ne doit pas non plus oublier son humanité et la possibilité de son amélioration. La peine doit donc faire comprendre que l’action ou le comportement incriminé n’est pas approprié en société, qu’il en sape les fondements. S’il faut faire preuve de compréhension et de compassion, il ne faut pas non plus sans évaluer la peine afin d’éviter justement la récidive. C’est bien un étalonnement de la peine qui est en question. Ainsi, la peine de mort est contraire à l’utilité personnelle et collective. Elle est donc illégitime, inutile et non nécessaire. La peine juste sera donc la peine ferme mais pas cruelle, ayant pour but la compréhension du contrevenant de son erreur et sa rémission possible afin de retourner vivre parmi ses citoyens.

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit