NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Un écrivain actuel a défini récemment la poés ... «Tout journal, de la première ligne à la dern ... >>


Partager

On rapproche souvent le cinéma de la littérature écrite, et les réalisateurs eux-mêmes ont eu bien des fois recours au roman ou au théâtre, leur empruntant soit des œuvres déjà accomplies, soit une forme familière au public. Cependant, un critique, Jean Limousin, écrivait à propos d'un metteur en scène célèbre : « La justesse des notations, leur portée sur le public, tiennent à ce qu'elles sont pensées directement « en cinéma » par un homme intelligent qui découvre aussitôt l'équivalent sur pellicule de sa vision intérieure» et un autre critique, Norbert Multeau, ajoute en parlant du même réalisateur : «Subtilité du découpage, clarté de la mise en scène, richesses des cadrages, intelligente direction d'acteurs, variété et précision des personnages et des décors : ce cinéma psychologique est dans la tradition du cinéma français de qualité. » En vous appuyant sur des exemples précis, vous vous demanderez dans quelle mesure le cinéma, par son langage et ses moyens propres, peut atteindre à la création d'œuvres originales, c'est-à-dire se définir comme un art, au plein sens du terme.

Littérature

Aperçu du corrigé : On rapproche souvent le cinéma de la littérature écrite, et les réalisateurs eux-mêmes ont eu bien des fois recours au roman ou au théâtre, leur empruntant soit des œuvres déjà accomplies, soit une forme familière au public. Cependant, un critique, Jean Limousin, écrivait à propos d'un metteur en scène célèbre : « La justesse des notations, leur portée sur le public, tiennent à ce qu'elles sont pensées directement « en cinéma » par un homme intelligent qui découvre aussitôt l'équivalent sur pellicule de sa vision intérieure» et un autre critique, Norbert Multeau, ajoute en parlant du même réalisateur : «Subtilité du découpage, clarté de la mise en scène, richesses des cadrages, intelligente direction d'acteurs, variété et précision des personnages et des décors : ce cinéma psychologique est dans la tradition du cinéma français de qualité. » En vous appuyant sur des exemples précis, vous vous demanderez dans quelle mesure le cinéma, par son langage et ses moyens propres, peut atteindre à la création d'œuvres originales, c'est-à-dire se définir comme un art, au plein sens du terme.



document rémunéré

Document transmis par : Johannie47769


Format: Document en format FLASH protégé

On rapproche souvent le cinéma de la littérature écrite, et les réalisateurs eux-mêmes ont eu bien des fois recours au roman ou au théâtre, leur empruntant soit des œuvres déjà accomplies, soit une forme familière au public. Cependant, un critique, Jean Limousin, écrivait à propos d'un metteur en scène célèbre : « La justesse des notations, leur portée sur le public, tiennent à ce qu'elles sont pensées directement « en cinéma » par un homme intelligent qui découvre aussitôt l'équivalent sur pellicule de sa vision intérieure» et un autre critique, Norbert Multeau, ajoute en parlant du même réalisateur : «Subtilité du découpage, clarté de la mise en scène, richesses des cadrages, intelligente direction d'acteurs, variété et précision des personnages et des décors : ce cinéma psychologique est dans la tradition du cinéma français de qualité. » En vous appuyant sur des exemples précis, vous vous demanderez dans quelle mesure le cinéma, par son langage et ses moyens propres, peut atteindre à la création d'œuvres originales, c'est-à-dire se définir comme un art, au plein sens du terme.
Zoom

Introduction. Vieux problème : originalité du cinéma.

 

Ire Partie : la schématisation des débuts

■ Due au muet, au public.

■ Est tenue pour une infériorité. Elle fera sa pérennité.

 

IIe Partie : une pratique nouvelle

■ Humilité des premiers cinéastes et méconnaissance de la classe cultivée.

■ Les techniques propres appliquées à l'illustration de théâtre, roman.

IIIe Partie : écrire directement avec la caméra

■ Le texte cinématographique doit être un discours inédit.

■ Les inventions spécifiques. — Le nouveau cinéma.

 

Conclusion : Cinéma = art à part entière.

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1226 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "On rapproche souvent le cinéma de la littérature écrite, et les réalisateurs eux-mêmes ont eu bien des fois recours au roman ou au théâtre, leur empruntant soit des œuvres déjà accomplies, soit une forme familière au public. Cependant, un critique, Jean Limousin, écrivait à propos d'un metteur en scène célèbre : « La justesse des notations, leur portée sur le public, tiennent à ce qu'elles sont pensées directement « en cinéma » par un homme intelligent qui découvre aussitôt l'équivalent sur pellicule de sa vision intérieure» et un autre critique, Norbert Multeau, ajoute en parlant du même réalisateur : «Subtilité du découpage, clarté de la mise en scène, richesses des cadrages, intelligente direction d'acteurs, variété et précision des personnages et des décors : ce cinéma psychologique est dans la tradition du cinéma français de qualité. » En vous appuyant sur des exemples précis, vous vous demanderez dans quelle mesure le cinéma, par son langage et ses moyens propres, peut atteindre à la création d'œuvres originales, c'est-à-dire se définir comme un art, au plein sens du terme." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit