Le Réalisme Et Maupassant

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LA DROITE EN FRANCE DE 1919 A 1939 (Histoire) Critique littéraire de Nantas de E. Zola >>
Partager

Le Réalisme Et Maupassant

Echange

Aperçu du corrigé : Le Réalisme Et Maupassant



Document transmis par : lucile46687


Publié le : 3/2/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

Le Réalisme Et Maupassant
Zoom
  • réalisme : Toute doctrine considérant qu'il existe une réalité indépendante de la pensée. Aussi, l'esprit est d'abord sensible à la réalité des choses avant de pouvoir les concevoir et les expliquer.
  • Maupassant : Guy de Maupassant (1850-1893). Écrivain français. Auteur de romans (Boule-de-Suif, 1880) et de nouvelles (le Horla, 1887).

Dissertation : « Le réaliste s’il est un artiste cherchera non pas à nous montrer la photographier banale de la vie, mais à nous en donner la vision plus compliquée, plus saisissante, plus probante que la réalité même. » Maupassant.
 
 C’est en réaction contre l’idéalisme, les excès lyrique, les émotions et l’imagination associés au mouvement romantique qu’apparait le mouvement réaliste dans la seconde moitié du XIX° siècle.
 Le Réalisme se définit comme cette tendance littéraire et artistique prônant un besoin de vérité de l’homme contre l’idéalisme du Romantisme et ce, en privilégiant la représentation exacte, non idéalisé de la nature et des hommes. La forme littéraire privilégiée devient le roman, jusque là plutôt méprisé.
 Dans la préface de son roman Pierre et Jean, Guy de Maupassant, écrivain réaliste par excellence nous donne une définition du « vrai » réaliste : « Le réaliste s’il est un artiste cherchera non pas à nous montrer la photographie banale de la vie, mais à nous en donner la vision plus compliquée, plus saisissante, plus probante que la réalité même ».
 Cette préface apparait comme un manifeste dont la nature, la réalité, l’authenticité s’imposent avec évidence. Maupassant y revendique un choix esthétique.
 Peut-on affirmer que toute personne décrivant la réalité est forcément réaliste ? Le romancier doit il dire toute la vérité s’il veut rester réaliste ? Plus largement quelle est la place du romancier ?
 Selon Maupassant, le réaliste ne doit pas raconter une histoire destinée à plaire au lecteur, elle ne doit pas forcément correspondre à ses attentes. Le roman ne doit pas être le reflet de ce qu’attend le lecteur. L’histoire ne doit en aucun cas selon Maupassant être convenue, émouvante et attendrissante.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Le Réalisme Et Maupassant Corrigé de 279 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le Réalisme Et Maupassant" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Ce passage nous montre qu'il aime se faire remarquer et qu'il est beau. J'en conclut que l'oeuvre de Bel-Ami de Maupassant est réaliste à travers la bourgeoisie, la politique qui mêle à la colonisation qui est un événement historique . Mais également à travers des lieux connus aujourd'hui comme Paris et des paysages décrits de façon précise ensuite des personnages réalistes comme Georges Duroy qui représente les hommes tels qui sont. Le roman de Bel-Ami de Maupassant est bien réaliste puisque il représente la société du XIXe siècle tel qu'elle est . Bel-Ami fut un succès par lequel Maupassant passera pour l'un des artistes majeurs de la fin du XIXe siècle tout comme Zola ou Millet qu'il fréquentera dans les salons. Son succès dure encore aujourd'hui puisqu'une adaptation de Bel-Ami sortira au cinéma pendant l'été 2012 avec Robert Pattison dans le rôle de Georges Duroy la politique : la politique aux XIXème siècle est inégale .

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Nous rencontrons dans le réalisme cette flagrante contradiction : par respect de la réalité, il nie cette réalité en laquelle toutes les autres trouvent leur valeur et leur sens, la réalité humaine., S. DE BEAUVOIR, Idéalisme moral et Réalisme politique, -in les Temps modernes, n° 2, p. 260 N.B. Le mot -réalisme est pris ici au sens 4.

Ajouté par webmaster

.1 Au sens où tout réalisme pictural naît contre une idéalisation, le réalisme littéraire, le naturalisme plus encore, étaient nés contre le personnage théâtral. Pas seulement romantique ou classique; au coeur de l'homme, l'appel de tout réalisme était destructeur de celui du théâtre, aboutissait au roman. D'où le constant échec de ces réalismes au théâtre, à commencer par celui de Balzac et continuer par celui de Flaubert; alors que celui de Tchekhov, dépendance de la poésie, y réussit à merveille. Le théâtre contraignait à son réel le réalisme, qui vivait de son propre imaginaire., MALRAUX, l'Homme précaire et la Littérature, p. 125-126.

Ajouté par webmaster

Le mot réalisme est la plupart du temps une traduction polie du mot lâcheté. Nul doute que, pour les «réalistes», des actions comme celle qui coûta la vie au chevalier d'Assas soient des modèles de sottise. Dans le meilleur des cas, le réalisme conduit à la médiocrité; dans le pire (c'est le plus fréquent), il mène à la tombe (...) à peu près rien de ce qu'ont fait les grands hommes n'est réaliste. C'est par réalisme - par manque d'imagination - que les hommes acceptent l'esclavage., J. DUTOURD, les Taxis de la Marne, II, IV.

Ajouté par webmaster

La forme la plus simple de ce réalisme (...) consistera dans la simple transposition en langage subjectif de l'objectivisme confiant des anciens, dans la confusion voulue entre le fait et le droit (...), G.-H. LUQUET, -in Grande Encycl. (BERTHELOT), art. -Réalisme.

Ajouté par webmaster

(...) il faut une part de réalisme à toute morale (...) la vertu toute pure est meurtrière; et (...) une part de morale à tout réalisme : le cynisme est meurtrier. C'est pourquoi le verbiage humanitaire n'est pas plus fondé que la provocation cynique., CAMUS, l'Homme révolté, p. 366.

Ajouté par webmaster

Il semble que tout art commence par la lutte contre le chaos, par l'abstrait ou le divin, jamais par la représentation de l'individuel; or tout réalisme conséquent se fonde sur l'individuel, et sa relation avec l'art qui le précède n'est pas équivoque : en tant qu'art, -tout réalisme est une -rectification., MALRAUX, les Voix du silence, p. 299.

Ajouté par webmaster

.1 Nous regardons la narration, réalisme compris, comme on regardait la peinture, réalisme compris, en 1850 : l'illusionnisme y va de soi. Tout spectacle peut devenir en peinture ce qu'il devient dans un miroir, toute succession d'événements peut devenir, en littérature, le développement de son résumé., MALRAUX, l'Homme précaire et la Littérature, p. 146.

Ajouté par webmaster

(...) l'art contemporain (...) se débat entre le formalisme et le réalisme., CAMUS, l'Homme révolté, p. 337.

Ajouté par webmaster

Le réalisme de Ver Meer est si poussé qu'on pourrait croire d'abord qu'il est photographique., SARTRE, Situations II, p. 105.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Le Réalisme Et Maupassant

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo