NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le travail rend-il les hommes solidaires ou r ... Le bonheur, un idéal de l'imagination ? >>


Partager

La recherche du bonheur peut-elle être une éthique ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La recherche du bonheur peut-elle être une éthique ?



Publié le : 27/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

La recherche du bonheur peut-elle être une éthique ?
Zoom

Le plaisir est le but de l'existence. C'est pourquoi la morale, le droit et la politique doivent tous tendre à la recherche du bonheur. Mais, le bonheur est difficile à atteindre et varie selon les individus. On ne peut fonder la morale et le droit sur un principe aussi vague.



L'enfant nouveau-né ne connaît que l'opposition entre plaisir et déplaisir (ou douleur). Le psychisme s'organise donc dans un premier temps selon le principe de plaisir, qui sera peu à peu corrigé par les épreuves de réalité, sources d'un principe de réalité, qui permet de différer et d'attendre la satisfaction, ou de tenir compte du caractère possible ou impossible du désir.¦ Le plaisir est ainsi le premier bien spontanément recherché. Mais l'agréable se distingue cependant du bien. Le plaisir que le tyran prend à exercer arbitrairement son pouvoir provoque le malheur d'autrui et son propre mal moral. Ce qui nous fait envie n'est pas toujours un bien. La volonté d'être bon sportif suppose un entraînement intensif, astreignant et douloureux, et peut s'opposer à l'envie de paresser ou de garder du temps libre. De plus, l'agréable peut correspondre au simple soulagement d'une douleur, et donc coexister avec un mal. Platon montre que l'homme de plaisir est insatiable et jamais satisfait, il ressemble à un tonneau percé : le plaisir s'oppose donc parfois non seulement au bien (moral), mais aussi au bonheur lui-même.¦ Le caractère éphémère du plaisir et son indifférence au bien manifestent qu'il est du ressort du sensible, et non du rationnel ; comment pourrait-il fonder une éthique ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4836 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La recherche du bonheur peut-elle être une éthique ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • omarjustin-195667 (Hors-ligne), le 14/01/2013 é 14H21.
  • barbarabe (Hors-ligne), le 02/02/2011 é 02H14.
  • Thomas36370 (Hors-ligne), le 19/09/2009 é 19H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • BENTHAM: "La Nature a placé l'humanité sous la gouverne de deux maîtres souverains, le plaisir et la douleur."
    • KANT: "Le souverain veut rendre heureux le peuple d'après ses concepts et devient despote."
    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit