LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La religion doit-elle refuser les idées moder ... L'internationalisme est-il autre chose qu'un ... >>


Partager

La réflexion prime-t-elle sur l'action ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La réflexion prime-t-elle sur l'action ?



Publié le : 23/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La réflexion prime-t-elle sur l'action ?
Zoom

Avant d'agir, il faut réfléchir à ce que l'on va faire. La réflexion est toujours première et l'action seconde. C'est en réfléchissant que l'on peut agir de manière sage et juste. Mais, il faut aussi savoir être pragmatique et réaliste. La réflexion est une pure perte de temps dans l'urgence de la vie. Le monde appartient aux hommes d'action.



Les Grecs accordaient la plus grande importance à la notion de «juste mesure«. Trouver la «juste mesure« en toutes choses, c'est agir de manière sage, raisonnable. Or, l'emportement conduit à la démesure et donc à l'injustice. "La vertu est une disposition à agir d'une façon délibérée, consistant en un juste milieu relatif à nous, lequel est déterminé rationnellement (sous la forme d'un rapport) et comme le déterminerait l'homme prudent. C'est un juste milieu entre deux vices, l'un par excès et l'autre par défaut; et c'est encore un juste milieu dans la mesure où certains vices sont au-dessous, et d'autres au-dessus de « ce qu'il faut «, dans le domaine des affections aussi bien que des actions, tandis que la vertu, elle, découvre et choisit la position moyenne. C'est pourquoi, dans l'ordre de la chose et de la définition exprimant l'essence, la vertu est un juste milieu, tandis que dans l'ordre de l'excellence et de l'accompli, c'est un sommet." ARISTOTE.Aristote récapitule sa définition de la vertu morale, qui fait intervenir, plutôt qu'un principe rationnel abstrait, une rationalité propre à l'action, faite de juste mesure et incarnée par l'homme prudent (phronimos) qui fait intervenir à bon escient sa faculté de calcul (logistikon).Remarquons d'emblée que pour Aristote, la norme de l'action vertueuse n'est pas un principe général, mais un être de chair et d'os : c'est l'homme prudent. Lui seul est apte à déterminer le juste milieu, qui n'est pas défini de façon purement mathématique (comme 7 serait la moyenne arithmétique de 2 et de 12, puisque (12+2)/2 = 7, et 6, leur moyenne géométrique : 2/6 = 6/12).


  • I) La réflexion prime l'action.

a) Seules les actions premières sont irréfléchies.
b) Expérimenter c'est réfléchir.
c) L'action raisonnable est toujours réfléchie.

  • II) La réflexion ne prime pas l'action.

a) Trop réfléchir nuit à l'action.
b) Ce qui est vrai est ce qui réussit (le pragmatisme).
c) Ce sont les hommes d'action qui transforment le monde, pas les philosophes !

.../....



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3795 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La réflexion prime-t-elle sur l'action ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • lolo47-243330 (Hors-ligne), le 04/10/2014 é 04H17.
  • coura (Hors-ligne), le 25/04/2012 é 25H16.
  • soleil123 (Hors-ligne), le 16/11/2010 é 16H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit