NoCopy.net

«Me regardant je me reconstruis systématiquement». En quoi cette remarque d'un auteur contemporain éclaire-t-elle votre lecture des Confessions (livres I à IV) ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le goût pour la nature dans LES CONFESSIONS ... Dans le récit autobiographique, à quoi serti ... >>
Partager

«Me regardant je me reconstruis systématiquement». En quoi cette remarque d'un auteur contemporain éclaire-t-elle votre lecture des Confessions (livres I à IV) ?

Littérature

Aperçu du corrigé : «Me regardant je me reconstruis systématiquement». En quoi cette remarque d'un auteur contemporain éclaire-t-elle votre lecture des Confessions (livres I à IV) ?



document rémunéré

Document transmis par : louise37928


Format: Document en format FLASH protégé

«Me regardant je me reconstruis systématiquement». En quoi cette remarque d'un auteur contemporain éclaire-t-elle votre lecture des Confessions (livres I à IV) ?
L'autobiographie reconstruit systématiquement au plan de l'art ce que le temps semblait avoir irrémédiablement détruit au plan de la vie. Une revanche sur le temps. L'autobiographie intervient à un âge avancé pour l'écrivain, Rousseau n'échappe pas à cette règle. A l'approche de la mort, la quête autobiographique est la volonté de ressaisir ce qui semblait devoir disparaître, ce que le temps allait détruire. Elle cherche à unifier la durée d'une vie. Le déroulement du récit mime le flux du temps, mais l'organise en lui donnant une forme.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : «Me regardant je me reconstruis systématiquement». En quoi cette remarque d'un auteur contemporain éclaire-t-elle votre lecture des Confessions (livres I à IV) ? Corrigé de 1058 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "«Me regardant je me reconstruis systématiquement». En quoi cette remarque d'un auteur contemporain éclaire-t-elle votre lecture des Confessions (livres I à IV) ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Il n'était question d'abord que de m'exercer à la lecture par des livres amusants (...), ROUSSEAU, les Confessions, I.

Ajouté par webmaster

Les livres ne changent point le monde, dit Voltaire. Cependant il remarque ailleurs que tous les peuples obéissent à des livres, et ceci est plus juste. Les livres n'agitent guère les nations, mais ils les conduisent., É. DE SENANCOUR, De l'amour, Notes, 2.

Ajouté par webmaster

Que peut avoir déjà remarqué cette petite sotte? et de quoi veut-elle faire part à son vieux grigou d'oncle?, Louise MICHEL, la Misère, t. III, p. 502.

Ajouté par webmaster

.1 Non, Thérèse, non, il n'est point de Dieu, la Nature se suffit à elle-même, elle n'a nullement besoin d'un auteur, cet auteur supposé n'est qu'une décomposition de ses propres forces, n'est que ce que nous appelons dans l'école une pétition de principes., SADE, Justine..., t. II, p. 56.

Ajouté par webmaster

(...) d'un auteur distingué que je pouvais être, je n'aurais été qu'un barbouilleur de papier., ROUSSEAU, les Confessions, IX.

Ajouté par webmaster

(...) alors quoi? dit-elle en le regardant tout à coup dans le blanc des yeux (...), LOTI, Pêcheur d'Islande, IV, 5, p. 236.

Ajouté par webmaster

Il fut inspiré par la lecture du passage d'un auteur infiniment respectable, dans lequel il est parlé des ruses que peut employer le Démon quand il veut plaire et séduire. Jacques Cazotte, le Diable amoureux, ABU, la Bibliothèque universelle

Ajouté par webmaster

Dans ma chambre, je prie plus rarement et plus sèchement : mais à l'aspect d'un beau paysage, je me sens ému sans pouvoir dire de quoi. J'ai lu qu'un sage évêque, dans la visite de son diocèse, trouva une vieille femme qui, pour toute prière, ne savait dire que O! Il lui dit : Bonne mère, continuez de prier toujours ainsi; votre prière vaut mieux que les nôtres. Cette meilleure prière est aussi la mienne., ROUSSEAU, les Confessions, XII.

Ajouté par webmaster

Le titre donné par M. Coulmann à ses Mémoires est donc assez impropre (...) Je ne l'aurais pas remarqué si cette incertitude dans l'expression ne se rattachait à beaucoup d'autres incertitudes et indécisions de l'honorable auteur-amateur (...), SAINTE-BEUVE, Nouveaux lundis, t. IX, 28 nov. 1864.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

«Me regardant je me reconstruis systématiquement». En quoi cette remarque d'un auteur contemporain éclaire-t-elle votre lecture des Confessions (livres I à IV) ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature