NoCopy.net

Regret, remords, repentir ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Que vaut, au point de vue moral, le principe: ... La volonté est-elle complice ou maîtresse du ... >>


Partager

Regret, remords, repentir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Regret, remords, repentir ?



Publié le : 3/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Regret, remords, repentir ?
Zoom

Bien montrer que ce sont des sentiments voisins dont on ne peut saisir la spécificité qu'en les examinant l'un avec l'autre, le regret étant simplement le désir qu'un acte accompli ait été différent, le remords un sentiment portant lui aussi sur le passé, mais dont l'essence est morale, et le repentir, un sentiment moral, lui aussi, mais où la conscience se détache du passé pour se porter vers l'avenir.



Une conscience rationnelle ne peut faire fond sur lui. Obsédé par le passé, incapable d'agir, l'homme du remords manque aux deux exigences fondarnentales d'une conscience morale authentique. laquelle est « proversive » (orientée vers l'avenir) et tournée vers l'action. Le remords et le regret, si différents et si opposés qu'ils puissent être par ailleurs, se rejoignent sur ce point : dans l'un etdans l'autre cas, il est fait un mauvais usage du temps. L'homme du regret voudrait éterniser un passé disparu, et dès lors risque de ne plus faire attention au présent; il ne vit plus au rythme du monde, il laisse passer toutes les occasions de joie. L'homme du remords. lui, voudrait détruire, anéantir, il voudrait que ce qui fut n'ait pas été, mais au lieu d'aller de l'avant, au lieu de se délivrer d'un passé maudit, voilà justement qu'il le prolonge et s'y engloutit.Le repentir, au contraire, manifeste un usage positif du temps. Le présent n'est plus seulement l'écho du passé mais manifeste l'appel de l'avenir. Ce qui compte ici ce n'est plus la vaine rumination du passé, mais la ferme résolution de ne plus retomber dans ses fautes et de progresser dans la voie du bien.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Regret, remords, repentir ? Corrigé de 1641 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Regret, remords, repentir ?" a obtenu la note de :

10 / 10

Corrigé consulté par :
  • kiki023-181263 (Hors-ligne), le 21/10/2012 é 21H22.
  • Jon62347 (Hors-ligne), le 26/03/2010 é 26H20.
  • egnees20874 (Hors-ligne), le 19/02/2010 é 19H19.
  • Albert36361 (Hors-ligne), le 13/12/2009 é 13H14.
  • Dominique45853 (Hors-ligne), le 16/11/2009 é 16H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Regret, remords, repentir ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit