Regrets, sonnet XXXII (du Bellay)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< En quoi l'autobiographie peut-elle être plus ... La poésie doit-elle être musicale ? >>
Partager

Regrets, sonnet XXXII (du Bellay)

Littérature

Aperçu du corrigé : Regrets, sonnet XXXII (du Bellay)



document rémunéré

Document transmis par : ???


Publié le : 4/4/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

Regrets, sonnet XXXII (du Bellay)
Zoom
  • Bellay : Joachim du Bellay (1522-1560). Poète français. Ami de Ronsard, membre de la Pléiade, auteur de la Défense et illustration de la langue française (1549).

Comme le mariner, du Bellay comptait rapporter d'Italie, outre un plaisir d'humaniste, une richesse matérielle. L'humour triste qu'on peut voir dans l'opposition entre « harengs » et « lingots d'or » fait sentir toute la distance entre la réalité et les rêves, rêves évoqués par les rimes sonores de « trésor » et « lingots d'or » contrastant avec la familiarité brutale du mot « harengs », à l'hémistiche.
 En conséquence, la valeur générale de l'image invite à y lire une double leçon : les certitudes peuvent être démenties par la réalité et le voyage n'apporte pas nécessairement ce qu'on en attend.
  



Je me ferai savant en la philosophie,
En la mathématique et médecine aussi :
Je me ferai légiste, et d'un plus haut souci
Apprendrai les secrets de la théologie :

Du luth et du pinceau j'ébatterai ma vie,
De l'escrime et du bal. Je discourais ainsi,
Et me vantais en moi d'apprendre tout ceci,
Quand je changeais la France au séjour d'Italie.

Ô beaux discours humains ! Je suis venu si loin, 
Pour m'enrichir d'ennui, de vieillesse et de soin,
Et perdre en voyageant le meilleur de mon age.

Ainsi le marinier souvent pour tout trésor
Rapporte des harengs en lieu de lingots d'or, 
Ayant fait, comme moi, un malheureux voyage.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Regrets, sonnet XXXII (du Bellay) Corrigé de 1407 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Regrets, sonnet XXXII (du Bellay)" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • EternalWait (Hors-ligne), le 11/02/2012 à 11H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Enfin, les expressions « si loin », « en voyageant », et la caractérisation directe « un malheureux voyage », renforce le fait que l'auteur en quittant sa patrie pour l'Italie, à perdu ses projets d'humaniste ambitieux bousculés par une profonde déception. III) Le sonnet au service d'une double thématique Dans ce sonnet, on peut voir deux périodes bien distinctes, en effet l'auteur utilise la structure du sonnet pour montrer les deux époques qu'il à vécu. Les deux quatrains représentent le rêve d'un voyage idéal, plein d'ambition, mais cet idéal se voit bousculé par des tercets. A. Le quatrain comme idéal Dans les quatrains, l'auteur prend plaisir à énoncer ses rêves, il se montre plein de vie, de volonté de réussir. Il met ainsi tous ses espoirs, dans ce voyage en Italie, qui représentait la culture et les arts selon lui.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Je vieillis malheureux en étrange province, Fuyant la pauvreté : mais las ne fuyant pas Les regrets, les ennuis, le travail, et la peine, Le tardif repentir d'une espérance vaine, Et l'importun souci, qui me suit pas à pas., DU BELLAY, les Regrets, XXIV.

    Ajouté par webmaster

    (...) un si gentil et si vertueux Prince (...), DU BELLAY, les Regrets, CXXIV

    Ajouté par webmaster

    Je remplis de ton nom -(France) les antres et les bois., DU BELLAY, les Regrets, IX (1557).

    Ajouté par webmaster

    (...) Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine (...), DU BELLAY, Regrets, XXXI.

    Ajouté par webmaster

    (...) et plus que l'air marin -(me plaît) la douceur angevine., DU BELLAY, Regrets, XXXI.

    Ajouté par webmaster

    France, mère des arts, des armes, et des lois., DU BELLAY, Regrets, IX ( Lait, cit. 5).

    Ajouté par webmaster

    Tu jouis, mon Ronsard, même durant ta vie, De l'immortel honneur que tu as mérité (...), DU BELLAY, Regrets, XX.

    Ajouté par webmaster

    Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village Fumer la cheminée (...), DU BELLAY, Regrets, XXXI.

    Ajouté par webmaster

    Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village Fumer la cheminée (...), DU BELLAY, les Regrets, XXXI

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Regrets, sonnet XXXII (du Bellay)

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast littérature