NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La passion comme illusion : l'exemple privilé ... Vérité et validité ? >>


Partager

Réhabilitation de la passion ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Réhabilitation de la passion ?



Publié le : 14/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Réhabilitation de la passion ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Réhabilitation de la passion ?




Rousseau, Fourier : les passions, gages de la perfectibilité de l'homme   Perfectibilité: Notion forgée par Rousseau pour désigner la faculté de l'homme à dépasser les déterminations de l'instinct grâce à l'acquisition perpétuelle de nouvelles capacités qui perfectionnent son action et son entendement. «Quoi qu'en disent les moralistes, écrit Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), l'entendement humain doit beaucoup aux passions, qui d'un commun aveu, lui doivent beaucoup aussi. C'est par leur activité que notre raison se perfectionne ; nous ne cherchons à connaître que parce que nous désirons de jouir ; et il n'est pas possible de concevoir pourquoi celui qui n'aurait ni désirs ni craintes se donnerait la peine de raisonner» (Discours sur l'origine de l'inégalité, 1755). Au siècle suivant, Charles Fourier (1772-1837), l'un des chantres du «socialisme utopique», tiendra un discours comparable. Les passions réprimées, entravées, sont d'autant plus redoutables que leur poussée est plus intense. «Nos passions les plus décriées sont bonnes telles que Dieu nous les a données ; il n'y a de vicieux que la civilisation ou industrie morcelée qui dirige toutes les passions à contresens de leur marche naturelle» (Théorie de l'unité universelle, I, 153 - 1841-1843). Hegel : la passion dans l'histoire C'est parce que seul l'individu passionné peut «mettre à l'arrière-plan tous les autres intérêts et fins» - afin de faire aboutir son désir - que l'on peut dire avec Hegel : «rien de grand ne s'est accompli dans le monde sans passion» (Leçons sur la philosophie de l'histoire, 1822-1831). Le passionné, autrement dit, ce n'est pas seulement une Phèdre, mais c'est aussi Alexandre, César ou Napoléon. La démarche hégélienne réhabilite ainsi quelque peu la passion, en la désignant comme la trame de l'histoire universelle. C'est que la passion n'est plus pensée ici comme pure passivité : «Passion n'est pas d'ailleurs le mot tout à fait exact pour ce que je veux désigner ici, j'entends, en effet, ici, d'une manière générale, l'activité de l'homme dérivant d'intérêts particuliers, de fins spéciales ou, si l'on veut, d'intentions égoïstes» (ibid.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1655 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Réhabilitation de la passion ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit