La relation fondamentale avec autrui est-elle l'imitation, la sympathie, ou le conflit ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Un acte peut-il être désintéressé ? Qu'est-ce qui distingue l'homme de l'animal ? >>


Partager

La relation fondamentale avec autrui est-elle l'imitation, la sympathie, ou le conflit ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La relation fondamentale avec autrui est-elle l'imitation, la sympathie, ou le conflit ?



Publié le : 1/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La relation fondamentale avec autrui est-elle l'imitation, la sympathie, ou le conflit ?
Zoom

dans leur oeuvre... Le but de la camaraderie c'est ce que l'on fait ensemble, non ceux qui le font ; on pourrait dire en un sens de l'univers de la camaraderie qu'il est purement public. La vie privée n'y a aucune part»2. Au contraire, l'amitié n'est plus participation à une oeuvre extérieure au moi, mais don véritable de personne à personne (ce qui n'exclut pas la recherche commune d'un dépassement de soi ; « ils s'aiment non pour ce qu'ils sont mais pour ce qu'ils espèrent devenir l'un par l'autre»).De la même façon, il convient de bien distinguer - à la suite de Max Scheler - la sympathie véritable de la simple contagion affective (Einfuhlung). La contagion affective est une participation passive, inconsciente et involontaire aux sentiments d'autres personnes. Par exemple, en entrant dans la brasserie, je sens ma tristesse disparaître, je me mets à rire, à parler fort, à chanter comme les autres et un sentiment d'euphorie m'envahit. Cette contagion psychique n'est aucunement une « connaissance» de ce qui est éprouvé par autrui. En fait, les attitudes prises, les gestes accomplis déterminent ici presque irrésistiblement des états de conscience que j'éprouve pour mon compte sans chercher à rejoindre la personne d'autrui. Bien loin d'être un acte de la personne comme est la vraie sympathie, la contagion affective est en réalité une abdication de la personne, la démission d'un moi trop suggestible qui se laisse envahir sans contrôle par des automatismes liés à des états affectifs.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La relation fondamentale avec autrui est-elle l'imitation, la sympathie, ou le conflit ? Corrigé de 2157 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La relation fondamentale avec autrui est-elle l'imitation, la sympathie, ou le conflit ?" a obtenu la note de :

8 / 10

Corrigé consulté par :
  • aqwzsx93-207749 (Hors-ligne), le 05/05/2013 é 05H10.
  • Marine10394 (Hors-ligne), le 04/01/2012 é 04H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La relation fondamentale avec autrui est-elle l'imitation, la sympathie, ou le conflit ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit