La religion est-elle l'opium du peuple ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La victoire sur soi est la plus grande des vi ... Passion et volonté ? >>


Partager

La religion est-elle l'opium du peuple ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La religion est-elle l'opium du peuple ?



Publié le : 13/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La religion est-elle l'opium du peuple  ?
Zoom

 

Dans le prolongement du siècle des Lumières qui l’a précédé, le XIXe siècle a été le théâtre de nombreuses objections formulées à l’encontre de la religion, à l’instar de celle de Marx, auteur de cette formule célèbre faisant de la religion « l’opium du peuple «.

Ce rapprochement entre l’opium, ce produit narcotique dont les effets provoquent chez son consommateur un engourdissement de l’esprit, une somnolence, et la religion, cet ensemble de croyances et de rites, pose toutefois question. Il nous invite à nous demander ce qui peut effectivement nous conduire à suspecter la religion au point d’affirmer qu’elle participe de l’endormissement général des consciences ? Mais ne peut-on pas au contraire considérer le phénomène religieux positivement ? La complexité de celui-ci tout comme son universalité ne doivent-ils pas nous conduire à une vision moins réductrice ? Enfin, l’accent social mis par Marx dans sa critique de la religion est-il d’ailleurs le seul biais par lequel on peut remettre en cause le phénomène religieux ?

1- Essayons dans un premier temps de déterminer quel est le sens de cette formule telle qu’elle a été formulée par Marx, afin de mieux la comprendre.

2- Cependant, cette objection, aussi pertinente soit-elle, semble être quelque peu réductrice. Comment peut-on dès lors relativiser cette idée de religion comme opium du peuple pour lui donner un contenu plus positif ?

3- Mais pourtant, à l’instar de Marx, de nombreux philosophes ont également, au XIXe siècle, largement remis en cause le phénomène religieux. Qu’on le considère en terme d’opium du peuple ou qu’on utilise d’autres axes négatifs, la défiance envers la religion est générale, comme nous le verrons notamment avec Feuerbach, Nietzsche et Freud.

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La religion est-elle l'opium du peuple  ? Corrigé de 7233 mots (soit 10 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La religion est-elle l'opium du peuple ?" a obtenu la note de :

7 / 10

Corrigé consulté par :
  • Lalab-212423 (Hors-ligne), le 09/10/2013 é 09H15.
  • Chnoki26-183555 (Hors-ligne), le 05/11/2012 é 05H20.
  • Pamplem0usse (Hors-ligne), le 29/02/2012 é 29H15.
  • tets987 (Hors-ligne), le 25/02/2012 é 25H22.
  • choupettee (Hors-ligne), le 16/01/2012 é 16H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La religion est-elle l'opium du peuple ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit