LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Remerciement Pour le prêt d'une voiture Remerciement Pour le réconfort apporté lors d ... >>


Partager

Remerciement Pour le réconfort apporté lors de la mort d'un proche

Echange

Aperçu du corrigé : Remerciement Pour le réconfort apporté lors de la mort d'un proche



Document transmis par : Samy12943


Format: Document en format HTML protégé

Remerciement Pour le réconfort apporté lors de la mort d'un proche
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Remerciement Pour le réconfort apporté lors de la mort d'un proche




Prénom, Je ne sais comment te remercier de m'avoir soutenu comme tu l'as fait pendant cette période, qui a été si douloureuse pour moi. Et je sais qu'essayer de redonner un souffle de vie à un pauvre homme, qui se retrouve seul, après tant d'années de vie commune, cela n'est ni facile ni toujours très agréable. Tant d'amis se sont éloignés de moi, alors que je croyais pouvoir compter sur eux ! Aussi, ce que tu as fait n'a pas de prix et je ne l'oublierai jamais. Si j'ai réussi à refaire surface, c'est à ta gaieté, à ton écoute, à ta disponibilité de tous les instants que je le dois. Un seul mot : merci. Ton ami, Prénom


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 1 pages directement accessible

Le corrigé du sujet "Remerciement Pour le réconfort apporté lors de la mort d'un proche" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

J'attendais de ce revoir encouragement, appui, réconfort; il ne m'a apporté que tristesse (...), GIDE, Feuillets, -in Journal, 1889-1939, Pl., p. 676.

Ajouté par webmaster

Ghéon a repassé par Paris... J'attendais de ce revoir encouragement, appui, réconfort; il ne m'a apporté que tristesse (...), GIDE, Journal, Feuillets, 1918.

Ajouté par webmaster

S'il est difficile de définir la vie, il ne l'est pas moins de définir la mort. Rien n'est plus embarrassant, pour le biologiste, que de déterminer avec précision le moment où la vie abandonne un organisme (...) Non seulement la mort est un processus qui gagne de proche en proche, mais encore, dans une même région de l'organisme, elle se produit par degrés, par nuances (...) La pluralité des êtres vivants sont soumis à la nécessité inflexible de la mort. Au bout d'un temps de fonctionnement, qui varie (...) ils s'affaiblissent, dégénèrent, et finissent par périr soit d'une mort naturelle, qui n'est que la conclusion de leur déclin, soit d'une mort accidentelle qu'a favorisée la baisse de leur résistance. La biologie toutefois connaît des organismes immortels; ce sont ceux-là qui sont formés d'une seule cellule (...), Jean ROSTAND, la Vie et ses problèmes, p. 107 à 109.

Ajouté par webmaster

Il est pour ainsi dire des épidémies d'esprit qui gagnent les hommes de proche en proche comme une espèce de contagion., ROUSSEAU, 2Ëe dialogue.

Ajouté par webmaster

Il suffit qu'un seul homme en haïsse un autre pour que la haine gagne de proche en proche l'humanité entière. Le Diable et le Bon Dieu (1951) Sartre, Jean-Paul

Ajouté par webmaster

(...) un sentiment constant de la mort très proche qui me fait redire sans cesse que ces beaux jours sont pour moi les derniers., GIDE, Journal, 7 sept. 1948.

Ajouté par webmaster

Le mort saisit le vif, son hoir le plus proche habile à lui succéder., LOISEL, les Institutes coutumières, n° 317.

Ajouté par webmaster

La lettre qui accompagne les brochures est un Te Deum d'auto-remerciement pour services rendus à la cause des colons., G. DEBIEN, -in Revue d'histoire des colonies, 365, 1956, -in D.D.L., II, 14.

Ajouté par webmaster

(...) l'aimant entraîne à sa suite, par une attraction qui se transmet de proche en proche, les brins de limaille de fer suspendus les uns aux autres., H. BERGSON, le Rire, p. 64.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo