NoCopy.net

REMINISCENCE ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce que la réalité ? Vocabulaire: RHETORIQUE ? >>
Partager

REMINISCENCE ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : REMINISCENCE ?



Publié le : 17/1/2010 -Format: Document en format FLASH protégé

	REMINISCENCE	?
Zoom
  • réminiscence : Chez Platon, doctrine selon laquelle la connaissance consiste à se remémorer ce que l'âme a contemplé dans le monde intelligible avant son incarnation.

Acte de l'esprit qui se souvient de ce dont il a eu connaissance.
 • Apprendre, selon Platon, c'est se souvenir. La théorie de la réminiscence est le fondement de la théorie de la connaissance platonicienne qui affirme que l'âme, immortelle et plusieurs fois renaissante, a pu, avant son séjour sur Terre, contempler les idées en soi et avoir ainsi un accès direct à la connaissance. L'ignorance n'étant plus alors que le fait de l'oubli. 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	REMINISCENCE	? Corrigé de 445 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " REMINISCENCE ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Au sens large, la réminiscence est le retour d'un souvenir dont l'origine et le contenu restent relativement obscurs à la conscience. Le mot prend un sens particulier dans la philosophie de Platon et désigne l'acte par lequel le savoir oublié resurgit, essentiellement par la médiation du dialogue. Dans le système platonicien, apprendre est moins découvrir que retrouver ce que l'esprit a momentanément perdu en s'incarnant dans ce tombeau qu'est pour lui le corps (en grec, il y a une proximité entre soma, le « corps », et sema, la « tombe »). Platon pense en effet que l'âme immortelle accomplit des séjours multiples dans des existences individuelles, dont la mort et la renaissance ne font qu'effacer la mémoire de la vérité contemplée en elle-même lors de notre ascension vers les Idées. Quand nous mourons, notre esprit s'élève vers l'Intelligible dont la contemplation laisse en nous une trace indélébile. Mais, lorsque la partie désirante de l'âme nous déroute de ce voyage céleste, nous retombons dans la prison d'un corps qui nous contraint à réactualiser nos connaissances par le ressouvenir. Dans un passage célèbre du Ménon, Platon s'emploie à mettre en scène ce caractère inné de la connaissance en montrant comment un jeune esclave, pourtant non instruit des arcanes de la géométrie, parvient à « retrouver » en lui le moyen de dupliquer la surface d'un carré en discutant avec Socrate. Le texte offre ainsi un exemple éclatant de la fécondité de la maïeutique.

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

l'instruction serait une réminiscence. Phédon, 76a Platon

Ajouté par webmaster

La réminiscence est comme l'ombre du souvenir., Joseph JOUBERT, Pensées, III, XXXVI.

Ajouté par webmaster

Ce n'est point le présent que je crains, c'est le passé qui me tourmente. Il est des souvenirs aussi redoutables que le sentiment actuel; on s'attendrit par réminiscence; on a honte de se sentir pleurer, et l'on n'en pleure que davantage., ROUSSEAU, Julie ou la Nouvelle Héloïse, IV, I.

Ajouté par webmaster

Ce n'était pas une nouvelle qui se communiquât de bouche en bouche (...) elle se répandait de l'un à l'autre comme une contagion de vie intérieure, de connaissance intérieure, de reconnaissance, presque de réminiscence platonicienne, de certitude antérieure (...), Ch. PÉGUY, la République..., p. 150.

Ajouté par webmaster

La vraie peur, c'est quelque chose comme une réminiscence des terreurs fantastiques d'autrefois. Un homme qui croit aux revenants, et qui s'imagine apercevoir un spectre dans la nuit, doit éprouver la peur en toute son épouvantable horreur., MAUPASSANT, les Contes de la Bécasse, «La peur».

Ajouté par webmaster

(...) s'il est vrai (...) que (...) les vérités absolues, universelles, nécessaires, soient innées ou infuses à notre âme, de telle sorte qu'en entendant, pour la première fois, les paroles ou les signes qui les expriment, l'âme ne fasse que s'en ressouvenir ou en avoir la réminiscence (...), MAINE DE BIRAN, Du physique et du moral de l'homme, Note.

Ajouté par webmaster

(...) la force subtile de cette oeuvre -(de Proust) c'est de nous faire opérer, dans un exercice hautement antiromanesque (le décentrement savamment entretenu entre le -je du romancier qui n'écrit pas son oeuvre et le -je présupposé de Marcel Proust qui fait parler ce -je non encore advenu), l'illusion en nous (...) de la réminiscence de figures et de lieux qui nous sont donnés (...) comme étant des figures et des lieux que nous aurions connus., J. GILLIBERT, la Création littéraire, -in la Nef, n° 31, p. 95.

Ajouté par webmaster

Qui dit réminiscences, en effet, dit ressouvenirs confus, vagues, flottants, incertains, involontaires. Un poète qui, en faisant des vers, imite un autre poète sans bien s'en rendre compte, et qui refait des hémistiches déjà faits, est dit avoir des réminiscences. On dirait très bien de quelqu'un dont la tête faiblit et qui ne gouverne plus bien sa mémoire : «Il n'a que des réminiscences, il n'a plus de souvenirs». La réminiscence est, en un mot, un réveil fortuit de traces anciennes dont l'esprit n'a pas la conscience nette et distincte., SAINTE-BEUVE, Nouveaux lundis, 28 nov. 1864.

Ajouté par webmaster

à l'aspect de ce quai, de ce bassin, de ces maisons, nous éprouvons une sensation indéfinissable. Il nous semble les connaître déjà. Un souvenir confus s'ébauche au fond de notre mémoire; serions-nous venus à Hambourg sans le savoir? (...) Pendant que nous cherchions la raison philosophique de cette réminiscence de l'inconnu, l'idée de Henri Heine se présenta subitement à nous, et nous comprîmes. Souvent le grand poète nous avait parlé de Hambourg avec ces mots plastiques dont il possédait le secret et qui équivalent à la réalité., Th. GAUTIER, Voyage en Russie, p. 13.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

REMINISCENCE ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo