NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Y a-t-il une beauté propre à l'objet techniqu ... L'objet technique prend-il la place de l'oeuv ... >>


Partager

La reproductibilité de l'oeuvre d'art la transforme-t-elle en objet de consommation ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La reproductibilité de l'oeuvre d'art la transforme-t-elle en objet de consommation ?



Publié le : 15/8/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La reproductibilité de l'oeuvre d'art la transforme-t-elle en objet de consommation ?
Zoom

De fait, à côté de cette consommation culturelle, la création d'oeuvres exigeantes, destinées à un public éclairé, continue de s'inscrire dans l'histoire de l'art au sens traditionnel du terme.Sujet 357La reproduction des oeuvres d'art nuit-elle à l'art ?1) IntroductionLa reproduction des oeuvres d'art nuit-elle à l'art ? D'emblée, il faut remarquer le balancement rhétorique (oeuvre d'art/art), annonciateur d'une thématique philosophique. L'imitation, sur une grande échelle, afin de les mettre à la disposition du grand nombre, des ensembles organisés de signes et de matériaux dont la beauté nous procure une satisfaction désintéressée constitue-t-elle un danger pour l'art, cette création de choses belles et uniques, lequel perdrait ainsi un de ses caractères essentiels ? Tel est le sens de l'intitulé du sujet. À quoi conduit la reproduction des oeuvres d'art ? N'évacue-t-elle pas, à travers son substrat empirique mille fois répété, mille fois vendu, la transcendance de l'art, qui dépasse le champ expérimental par sa visée ? Ne faut-il pas, par ailleurs, une certaine préparation, une certaine culture, pour accueillir une oeuvre d'art, sous peine d'en perdre la compréhension, voire d'en détruire le sens ? UTILITARISME : Doctrine selon laquelle l'efficacité, ou l'utilité, est par principe la seule mesure de la vérité sur le plan de la connaissance, du bien sur le plan moral et du beau sur le plan esthétique.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1590 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La reproductibilité de l'oeuvre d'art la transforme-t-elle en objet de consommation ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • ccharlotte (Hors-ligne), le 05/06/2011 é 05H16.
  • Colette19582 (Hors-ligne), le 19/01/2009 é 19H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Pour Walter Benjamin, le cinéma et la photographie se distinguent des oeuvres classiques en ce qu'ilsne créent pas des objets de valeur éternelle car le mode de production de ces oeuvres photographiques ou cinématographiques implique que l'on puisse les reproduire et les modifier. Pour lui, la technique moderne contribue  instaurer un rapport de consommation face à l'art.

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit