LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La technoscience nous autorise-t-elle à consi ... Devoir moral et liberté ? >>


Partager

La responsabilité morale et politique envers autrui ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La responsabilité morale et politique envers autrui ?



Publié le : 10/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La responsabilité morale et politique envers autrui ?
Zoom

Par conséquent, la maxime qui me pousse à faire une fausse promesse, « du moment qu'elle serait érigée en loi universelle se détruirait nécessairement elle-même ».Le principe de la morale ne réside donc pas, comme chez Aristote, dans la fin suprême qui est le bonheur, mais dans l'établissement par soi-même des FINS : On appelle "fins" les idéaux qui donnent sens et valeur à l'existence. Le bonheur (terrestre), la béatitude (céleste), la liberté sont des fins possibles. L'idéal fait vivre, mais il est parfois si fortement ressenti qu'on peut sacrifier pour lui sa vie. fins : « Notre volonté propre, supposé qu'elle n'agisse que sous la condition d'une législation universelle rendue possible par ses maximes, cette volonté idéale qui peut être la nôtre, est l'objet propre du respect, et la dignité de l'humanité consiste précisément dans cette faculté qu'elle a d'établir des lois universelles, à la condition toutefois d'être en même temps soumise elle-même à cette législation. »Chacun de nous peut toujours choisir de telle sorte que les maximes de ses choix soient comprises en même temps comme lois universelles dans ce même acte de vouloir. Tout homme se trouve ainsi soumis à des obligations ultimes et est responsable devant lui-même et devant autrui de leur reconnaissance. Tout homme doit avoir conscience, en choisissant et en agissant, de légiférer pour tous.On a objecté à Kant que faire son devoir sans se préoccuper de ce que les autres sont susceptibles de faire est irresponsable. Supposons que des assassins me demandent si mon ami qu'ils poursuivent n'est pas réfugié dans ma maison et que je ne puisse éviter de répondre par oui ou par non.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4783 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La responsabilité morale et politique envers autrui ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Christian63411 (Hors-ligne), le 19/04/2010 é 19H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit