LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Comment dépasser l'opposition entre l'esprit ... Les activités de l'esprit sont-elles assimila ... >>


Partager

Que reste-t-il du concept scientifique de matière ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Que reste-t-il du concept scientifique de matière ?



Publié le : 25/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Que reste-t-il du concept scientifique de matière ?
Zoom

  Après l'isolement et la domestication au laboratoire de l'électron et du proton, les modèles d'atome planétaires, successivement perfectionnés par le calcul des orbites et des sauts orbitaux, complétés de l'apport nucléaire du neutron et d'autres particules, ces modèles n'ont cessé de souffrir du caractère précaire de leur validité, sous l'emprise conjuguée de la mécanique ondulatoire et de la théorie des quanta. Connexe de cet immense débat, l'ordre théorique de l'espace-temps a fait surgir, tout au long du XXe siècle, des figures inédites de la causalité. Discutés dès les années 1925, les énoncés d'incertitude sur l'impossibilité de déterminer à la fois la position et la vitesse d'un électron en sont l'exemple canonique ; par la suite, on en viendra à considérer les circonstances dans lesquelles - plutôt, les conditions par lesquelles - les objets observés semblent modifiés par le fait de l'observation. Les intuitions d'Épicure avaient autrefois accrédité la nécessité du vide comme condition de la structuration ordonnée du monde des « atomes « ; de nos jours, les formalismes mathématiques qui expriment les vicissitudes de la matière l'identifient à des événements singuliers de lignes d'univers, où nous sommes pris nous-mêmes, sans que nous en ayons conscience. Ce processus d'englobement, Philipp Frank l'avait déjà caractérisé, dès les années quarante lorsqu'il écrivait ces lignes décisives : « Là où la mécanique classique ne voyait que l'interaction des particules dans une sphère très petite, la nouvelle physique est conduite par toutes ses hypothèses à faire intervenir le monde tout entier. «   3) Après la matière ?   Nous sommes donc aujourd'hui bien éloignés des notions de substance primordiale et d'atome indivisible héritées des philosophes grecs. Avant la découverte de la structure électronique des atomes, les particules fondamentales dont seraient faites toutes les choses étaient les atomes des éléments figurant dans la classification périodique. La découverte de l'électron et du proton puis celle du neutron ont suscité l'espoir qu'on pût définir la totalité de la matière, comme divers agencements de ces trois particules (si ces particules remplaçaient la terre, l'eau et l'air, le photon, quantum de radiation électromagnétique, serait le grain de feu d'Empédocle). La découverte de nombreuses particules élémentaires, la plupart d'entre elles instables, a ruiné la conception du petit nombre de constituants fondamentaux de la matière.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1453 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Que reste-t-il du concept scientifique de matière ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

  • Concept scientifique : expression dénominative (par un mot) de l'ensemble des valeurs répétables de même forme où entrent toutes les vàleurs possibles d'un paramètre (d'après Ullmo : le poids, la force).

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit