Retient-On Les Apologues Parce Qu'Ils Amusent Ou Parce Qu'Ils Instruisent?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< DISSERTATION: Doit-on toujours attendre d'une ... Les oeuvres Théâtrales Anciennes Ne Nous Conc ... >>


Partager

Retient-On Les Apologues Parce Qu'Ils Amusent Ou Parce Qu'Ils Instruisent?

Echange

Aperçu du corrigé : Retient-On Les Apologues Parce Qu'Ils Amusent Ou Parce Qu'Ils Instruisent?



Document transmis par : anne0sophie19985


Publié le : 18/9/2010 -Format: Document en format HTML protégé

Retient-On Les Apologues Parce Qu'Ils Amusent Ou Parce Qu'Ils Instruisent?
Zoom

 

Selon La Fontaine, « L'apologue est composé de deux parties, dont on peut appeler l'une le Corps, l'autre l' Ame. Le Corps est la fable ; l' Ame, la moralité. »

Il est vrai que l’apologue; un court récit allégorique, a généralement deux aspects, l’un est de plaire, l’autre de faire réfléchir le lecteur sur tout ce qui l’entoure. 

L’homme, en tant que lecteur, retient-il les apologues parce qu’ils l’amuse, ou parce qu’ils l’instruise, lui permette de s’interroger face à certaines choses ?

Il est vrai que ces deux points de vue sont assez contradictoires, c’est pourquoi nous nous intéresserons à cette question en essayant de voir en quoi nous pourrions retenir un apologue grâce à son côté distrayant, puis, en second lieu, nous verrons que le côté que l’on pourrions appeler « éducatif » pourrait également être important à la compréhension, et donc à la mémorisation de celui-ci. Dans une dernière partie, nous tâcherons de rassembler ces deux éléments, de lier l’amusement à l’instruction.

 

 Il est certain que la distraction est importante pour l’homme, afin de le sortir de son quotidien, lui montrer autre chose que ce qu’il peut voir tous les jours.

L’apologue, ainsi que toutes ses formes variées, sont généralement agréable à lire.

En effet, c’est-ce qui apparaît avant tout aux yeux du lecteur; le cadre de l’histoire, le lieu, les personnages, les évènements qui s‘y déroulent, la façon dont le texte est écrit …

Sans un récit joyeux, attractif, le lecteur ne peut être amusé, c’est souvent grâce à tous ces éléments que l’apologue nous apparaît plaisant.

Prenons pour exemple les fables. Celles-ci, qui bien sur cachent toujours une morale importante, sont en général amusantes, attrayantes. Serait-ce pour cela que nous nous souvenons de certaines fables que nous avions lu? 

Comment ne pas citer dans se domaine Jean de La Fontaine …

Dans sa fable La cigale et la fourmi, l’auteur a fait en sorte que tout soit agréable à la lecture; la versification, le rythme… Mais ce qui parait être essentiel dans notre analyse, ce sont les personnages, des insectes, bien différents l’un de l’autre. En effet, l’une est chanteuse, l’autre travailleuse. Cette fable, que tout enfant ait appris durant sa scolarité, est loin d’être ennuyeuse. D’ailleurs, pourquoi l’apprenons-nous durant notre enfance, et comment se fait-il que plus tard, nous nous souvenons toujours de l’histoire de la fourmi égoïste qui laisse sa voisine sans moyen en plein hiver ? Sans avoir saisi pour autant la morale de cette fable. Certainement grâce à la façon dont La Fontaine a mis en scène ses personnages, le ton qu’il leur a donné, l‘ironie qu‘il y a fait susciter …(« -Vous chantiez? J’en suis fort aise. Eh bien dansez maintenant »)

D’autres fables, cette fois plus récentes, peuvent également nous aider à répondre à notre question, car il serait bon de se demander si celles-ci sont facilement mémorisable, bien que moins connues.

En effet, on connaît tous La cigale et la fourmi de La Fontaine, mais d’autres, moins célèbres, s’en inspire. La cigale, de Jean Anouilh, est certes très amusante, et c’est ce que le lecteur perçoit avant tout. 

Les expressions en font une fable contemporaine, le côté comique y est encore plus fort que chez La Fontaine. (« La cigale ayant chanté Tout l’été, Dans maints casinos, maintes boîtes … » « Maître Renard qui se croyait cynique S’inclina. Mais depuis, il apprend la musique. »)

On pourrait donc penser que pour ces deux fables, le lecteur les retiens car elles sont amusantes, car il est vrai que la morale est implicite et donc moins évidente à percevoir.

L’utopie, un récit qui décrit une société idéale, bien que se cache derrière cela une critique de la société actuelle par son auteur, est généralement très amusant à lire. La lecture d’une utopie permet, durant un instant, de s’évader du monde dans lequel on vit, de s’imaginer un ailleurs, un autre monde où règne la paix, où l’Homme est heureux, où tous les peuples sont unis. Cet endroit magique, qui signifie d’ailleurs « lieu de nulle part », a inspiré de nombreux auteurs.

Dans L’Eldorado de Candide, écrit par Voltaire en 1759, le héros se retrouvent dans un pays coupé de tout, qui semblent être le contraire du monde qu’il connaissait. Ce pays merveilleux fera d’ailleurs évoluer le personnage.

Bien que dans Candide, Voltaire faire sortir son personnage de L’Eldorado pour le réinsérer dans le monde réel, et que cela peut donc constituer une contre utopie, le chapitre de l’Eldorado en lui-même se penche bien évidement du côté de l’utopie.

Il est le chapitre du livre le plus agréable à lire, où la richesse n’existe guère, bien qu’elle soit abondante, où les personnages sont émerveillés, tel que dans un rêve. 

Le lecteur prend plaisir à li...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Retient-On Les Apologues Parce Qu'Ils Amusent Ou Parce Qu'Ils Instruisent?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

(...) il se sentait (...) entouré d'un cercle de mépris (...) Parce que pauvre, - parce que noble, - parce que pauvre et noble, - parce que citadin, - parce que singulier., MONTHERLANT, les Célibataires, II, X.

Ajouté par webmaster

Oui, parce que vous m'aviez souri, parce que votre main tremblait dans la mienne, parce que vos yeux semblaient chercher mes yeux, parce que vos lèvres s'étaient entrouvertes, et qu'un vain son en était sorti, oui, je l'avoue, j'avais fait un rêve, j'avais cru qu'on aimait ainsi!, A. DE MUSSET, le Chandelier, III, 4.

Ajouté par webmaster

Je suis revenu parce que... parce que... Il écarta les bras, les laissa retomber, les rouvrit : «Parce que je ne pouvais plus me passer de toi, ce n'est pas la peine de chercher autre chose.», COLETTE, Chéri, p. 183.

Ajouté par webmaster

« Comme jaloux, je souffle quatre fois : parce que je suis jaloux, parce que je me reproche de l'être, parce que je crains que ma jalousie ne blesse l'autre, parce que je me laisse assujettir à une banalité : je souffre d'être exclu, d'être agressif, d'être fou et d'être commun. » Barthes, fragments d'un discours amoureux, 1977.

Ajouté par webmaster

Comme jaloux, je souffre quatre fois : parce que je suis jaloux, parce que je me reproche de l'être, parce que je crains que ma jalousie ne blesse l'autre, parce que je me laisse assujettir à une banalité : je souffre d'être exclu, d'être agressif, d'être fou et d'être commun., R. BARTHES, Fragments d'un discours amoureux, p. 173.

Ajouté par webmaster

Chacun de ses pas, désormais est marqué par une parole, par un de ces mots historiques qu'on retient parce qu'il est éclairé de gloire., SAINTE-BEUVE, Causeries du lundi, 17 déc. 1849, t. I, p. 184.

Ajouté par webmaster

.4 Pourquoi ne veux-tu pas d'amant? ALCMèNE Parce que l'amant est toujours plus près de l'amour que de l'aimée. Parce que je ne supporte ma joie que sans limites, mon plaisir que sans réticence, mon abandon que sans bornes. Parce que je ne veux pas d'esclave et que je ne veux pas de maître. Parce qu'il est mal élevé de tromper son mari, fût-ce avec lui-même., GIRAUDOUX, Amphitryon 38, I, 6.

Ajouté par webmaster

Autre caractère militaire : la certitude qu'une décision ne doit pas être différée. Parce que la promptitude fait partie de la décision, parce que le lièvre ne repassera pas, mais d'abord parce que la décision historique est inséparable du moment où elle a été prise., MALRAUX, Antimémoires, p. 156.

Ajouté par webmaster

"Mais celui qui est sûr, absolument sûr, d'avoir produit une oeuvre viable et durable, celui-là n'a plus que faire de l'éloge et se sent au-dessus de la gloire, parce qu'il est créateur parce qu'il le sait et parce que la joie qu'il en éprouve est une joie divine." Bergson, L'énergie spirituelle, PUF, p.23

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Retient-On Les Apologues Parce Qu'Ils Amusent Ou Parce Qu'Ils Instruisent?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo