Robbe-Grillet : Du réalisme à la réalité

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Proust : Réalisme et Littérature Barthes : Critique et Vérité >>
Partager

Robbe-Grillet : Du réalisme à la réalité

Anthologie

Aperçu du corrigé : Robbe-Grillet : Du réalisme à la réalité



Document transmis par : ???


Publié le : 29/3/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

Robbe-Grillet : Du réalisme à la réalité
Zoom
  • réalisme : Toute doctrine considérant qu'il existe une réalité indépendante de la pensée. Aussi, l'esprit est d'abord sensible à la réalité des choses avant de pouvoir les concevoir et les expliquer.
  • réalité : 1) Réalité: * Caractère de ce qui a une existence concrète, par opposition aux apparences, aux illusions ou aux fictions de notre imagination. * Ensemble des choses et des faits réels. 2) Réel: * Comme adjectif : qui existe effectivement, et pas seulement à titre d'idée, de représentation ou de mot (exemple : un pouvoir réel). * Comme nom : l'ensemble des choses qui existent, le monde extérieur (synonyme : réalité).



Il m'est arrivé, comme à tout le monde, d'être victime un instant de l'illusion réaliste. A l'époque où j'écrivais le Voyeur, par exemple, tandis que je m'acharnais à décrire avec précision le vol des mouettes et le mouvement des vagues, j'eus l'occasion de faire un bref voyage d'hiver sur la côte bretonne. En route, je me disais : voici une bonne occasion d'observer les choses « sur le vif » et de me « rafraîchir la mémoire »... Mais dès le premier oiseau de mer aperçu, je compris mon erreur : d'une part les mouettes que je voyais à présent n'avaient que des rapports confus avec celles que j'étais en train de décrire dans mon livre, et d'autre part cela m'était bien égal. Les seules mouettes qui m'importaient, à ce moment-là, étaient celles qui se trouvaient dans ma tête. Probablement venaient-elles aussi, d'une façon ou d'une autre, du monde extérieur et peut-être de Bretagne; mais elles s'étaient transformées, devenant en même temps comme plus réelles parce qu'elles étaient maintenant imaginaires.

Quelquefois, aussi agacé par les objections du genre : « les choses ne se passent pas comme ça dans la vie », « il n'existe pas d'hôtel comme celui de votre Marienbad » [...], « votre soldat perdu dans le Labyrinthe ne porte pas ses insignes militaires à la bonne place », etc., j'essaie de situer moi-même mes arguments sur le plan réaliste et je parle de l'existence subjective de cet hôtel [...] Et sans doute j'espère que mes romans et mes films sont défendables aussi de ce point de vue. Mais je sais bien que mon propos est ailleurs. Je ne transcris pas, je construis. C'était déjà la vieille ambition de Flaubert : bâtir quelque chose à partir de rien, qui tienne debout tout seul, sans avoir à s'appuyer sur quoi que ce soit d'extérieur à l'œuvre. C'est aujourd'hui l'ambition de tout le roman.

Pour un nouveau roman (1963), Éditions de Minuit, pp. 138-139.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Corrigé : Robbe-Grillet : Du réalisme à la réalité Corrigé de 320 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Robbe-Grillet : Du réalisme à la réalité" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Nous rencontrons dans le réalisme cette flagrante contradiction : par respect de la réalité, il nie cette réalité en laquelle toutes les autres trouvent leur valeur et leur sens, la réalité humaine., S. DE BEAUVOIR, Idéalisme moral et Réalisme politique, -in les Temps modernes, n° 2, p. 260 N.B. Le mot -réalisme est pris ici au sens 4.

Ajouté par webmaster

.1 Il s'agit pourtant ici d'une réalité strictement matérielle, c'est-à-dire qu'elle ne prétend à aucune valeur allégorique. Le lecteur est donc invité à n'y voir que les choses, gestes, paroles, événements, qui lui sont rapportés, sans chercher à leur donner ni plus ni moins de signification que dans sa propre vie, ou sa propre mort., A. ROBBE-GRILLET, Dans le labyrinthe, p. 7.

Ajouté par webmaster

Si, au contraire, l'artiste choisit, pour des raisons souvent extérieures à l'art, d'exalter la réalité brute, nous avons le réalisme., CAMUS, l'Homme révolté, p. 331.

Ajouté par webmaster

.1 Au sens où tout réalisme pictural naît contre une idéalisation, le réalisme littéraire, le naturalisme plus encore, étaient nés contre le personnage théâtral. Pas seulement romantique ou classique; au coeur de l'homme, l'appel de tout réalisme était destructeur de celui du théâtre, aboutissait au roman. D'où le constant échec de ces réalismes au théâtre, à commencer par celui de Balzac et continuer par celui de Flaubert; alors que celui de Tchekhov, dépendance de la poésie, y réussit à merveille. Le théâtre contraignait à son réel le réalisme, qui vivait de son propre imaginaire., MALRAUX, l'Homme précaire et la Littérature, p. 125-126.

Ajouté par webmaster

(...) un employé municipal en bleu de chauffe (...), A. ROBBE-GRILLET, la Maison de rendez-vous, p. 35.

Ajouté par webmaster

La rue est déserte : ni voitures sur la chaussée, ni piétons sur les trottoirs., A. ROBBE-GRILLET, Dans le labyrinthe, p. 23.

Ajouté par webmaster

(...) d'un brun tirant sur le tête-de-nègre et le chocolat., A. ROBBE-GRILLET, le Voyeur, p. 23.

Ajouté par webmaster

Le mot réalisme est la plupart du temps une traduction polie du mot lâcheté. Nul doute que, pour les «réalistes», des actions comme celle qui coûta la vie au chevalier d'Assas soient des modèles de sottise. Dans le meilleur des cas, le réalisme conduit à la médiocrité; dans le pire (c'est le plus fréquent), il mène à la tombe (...) à peu près rien de ce qu'ont fait les grands hommes n'est réaliste. C'est par réalisme - par manque d'imagination - que les hommes acceptent l'esclavage., J. DUTOURD, les Taxis de la Marne, II, IV.

Ajouté par webmaster

.2 Le soldat porte un paquet sous son bras gauche., A. ROBBE-GRILLET, Dans le labyrinthe, p. 20.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Robbe-Grillet : Du réalisme à la réalité

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo