LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les lois sont-elles l'oeuvre de la raison ? Origine et nature de la conscience morale ? >>


Partager

Rôle de l'hypothèse, de l'induction et de la déduction dans l'histoire.

Philosophie

Aperçu du corrigé : Rôle de l'hypothèse, de l'induction et de la déduction dans l'histoire.



Publié le : 16/12/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	Rôle de l'hypothèse, de l'induction et de la déduction dans l'histoire.
Zoom

Comme le physicien, comme le naturaliste qui essaie de reconstituer une espèce disparue, l'historien peut et doit y recourir pour combler les lacunes du document positif : ressentie! est de le faire avec prudence, sur des fondements sérieux, et d'indiquer soigneusement dans ses conclusions ce qu'il tire des documents et ce qu'il y ajoute, afin de ne jamais mélanger les données certaines de la science avec ses propres conjectures, quelque plausibles qu'elles puissent être. » (Lahr). 2° Dans la détermination des causes particulières qui expliquent les faits. ? C'est là une oeuvre aussi délicate que difficile, et, presque toujours, des hypothèses, des postulats souvent inconscients, sont impliqués dans les interprétations de l'histoire la. plus impartiale et la plus objective. (Ex. : Que Charles Ier ait été exécuté, c'est un fait ; mais la question de savoir quels motifs déterminèrent Cromwell et les puritains à l'exécuter ne peut être résolue que d'une manière hypothétique). 3° Dans la détermination des lois abstraites, qui constituent la philosophie de l'histoire. Nous avons vu que, dans ce domaine, les tentatives des historiens n'aboutissent guère qu'à des hypothèses, dont le défaut commun à la plupart est de s'appuyer moins sur l'examen minutieux des faits que sur des conceptions a priori, et donc de relever moins de la science que d'une métaphysique contestable. 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 671 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Rôle de l'hypothèse, de l'induction et de la déduction dans l'histoire." a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Déduction

Raisonnement qui consiste à énoncer, à partir de propositions données, une autre proposition qui en est la conséquence nécessaire.

La déduction est le passage de l'implicite à l'explicite dont la forme la plus courante est le syllogisme.

Une proposition est dite hypothético-déductive quand les propositions initiales sont seulement supposées à titre provisoire.

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

On définit l'induction en disant que c'est un procédé de l'esprit qui va du particulier au général, tandis que la déduction serait le procédé inverse qui irait du général au particulier (...) En ma qualité d'expérimentateur, je me bornerai à dire que dans la pratique il me paraît bien difficile de justifier cette distinction et de séparer nettement l'induction et la déduction., Cl. BERNARD, Introd. à l'étude de la médecine expérimentale, I, II, p. 84.

Ajouté par webmaster

(...) l'induction passe du fait, ou, plutôt, de la donnée, à l'idée, tandis que la déduction va de l'idée à l'idée (...), M. DOROLLE, les Problèmes de l'induction, II, p. 74.

Ajouté par webmaster

.1 L'induction appliquée aux sciences physiques, est toujours incertaine, parce qu'elle repose sur la croyance à un ordre général de l'Univers, ordre qui est en dehors de nous. L'induction mathématique, c'est-à-dire la démonstration par récurrence, s'impose au contraire nécessaire, parce qu'elle n'est que l'affirmation d'une propriété de l'esprit lui-même., H. POINCARÉ, la Science et l'Hypothèse, p. 24.

Ajouté par webmaster

" Si le chercheur […] abordait les choses sans la moindre idée préconçue, comment pourrait-il dans l’incroyable complexité de tout ce qui fournit l’expérience isoler des faits bruts assez simples pour qu’apparaisse la loi à laquelle ils obéissent ? " > Albert Einstein, " Induction et déduction en physique "

Ajouté par webmaster

(...) l'induction suppose un double principe : 1° L'ordre de la nature est constant, et les lois ne souffrent pas d'exception. En effet, dès qu'une hypothèse rencontre une seule exception, nous jugeons aussitôt qu'elle n'est pas une loi. 2° L'ordre de la nature est universel, et il n'y a pas de faits ni de détails des faits qui ne soient réglés par des lois (...) Ce double principe, c'est le -déterminisme. Toute induction repose sur la confiance que nous avons dans le déterminisme. Il n'y a donc dans la nature ni -contingence, ni -caprice, ni -miracle, ni -libre-arbitre., Edmond GOBLOT, Traité de logique, p. 313.

Ajouté par webmaster

L'inductance appelée aussi -coefficient d'induction, caractérise l'inertie électrique totale d'un appareil ou d'un circuit (...) Dans les -circuits couplés, l'inductance du système (coefficient d'induction) comporte la -self-inductance (coefficient de self-induction) de chaque circuit, ainsi que l'-inductance mutuelle (coefficient de self-induction mutuelle) entre les deux circuits., Jean BRUN, Dict. de la radio, art. -Inductance.

Ajouté par webmaster

Les philosophes (...) ont admis deux méthodes scientifiques : la méthode -inductive ou l'-induction, propre aux sciences physiques expérimentales, et la méthode -déductive ou la -déduction appartenant plus spécialement aux sciences mathématiques., Cl. BERNARD, Introd. à l'étude de la médecine expérimentale, I, II, p. 83.

Ajouté par webmaster

Tout l'effort du drame est de montrer le système logique qui, de déduction en déduction, va consommer le malheur du héros., CAMUS, le Mythe de Sisyphe, p. 177.

Ajouté par webmaster

Tout l'effort du drame est de montrer le système logique qui, de déduction en déduction, va consommer le malheur du héros., CAMUS, le Mythe de Sisyphe, p. 177.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo