Le romantisme et le mal du siècle.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La grandeur de l'esprit cause de mélancolie. Le thème romantique de la souffrance. >>
Partager

Le romantisme et le mal du siècle.

Anthologie

Aperçu du corrigé : Le romantisme et le mal du siècle.



Document transmis par : ???


Publié le : 19/3/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

Le romantisme et le mal du siècle.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Le romantisme et le mal du siècle.



  • Romantisme : Expression d'une sensibilité historiquement datée, entre 1830 et 1860, mais aussi aspiration plus générale de l'individu qui fait la part belle à l'analyse des sentiments.


 
 Matière. — En quoi consiste ce que l'on a appelé, au début du romantisme, « le mal du siècle » ? Montrez-en les principaux éléments et les principaux symptômes, en empruntant vos exemples à l'un des écrivains français qui en ont été atteints.
 
 
 Conseils. — Qu'a-t-on appelé, entre 1800 et 1830, « le mal du siècle » ? En quoi consistait ce mal ? Quels sont les écrivains qui en ont souffert ? Comment l'ont-ils traduit dans leurs œuvres.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Corrigé : Le romantisme et le mal du siècle. Corrigé de 80 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le romantisme et le mal du siècle." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Les opéras épiques et fantastiques de Nikolaï Rimski-Korsakov illustrent aussi l’importance de l’héritage de Glinka. C’est toutefois Boris Godounov (1874) de Modest Moussorgski, d’après Alexandre Pouchkine, qui semble s’approcher au plus près de l’âme romantique tourmentée ; le compositeur y invente de nouvelles règles musicales afin de retranscrire chaque émotion humaine et dresse un portrait sensible et passionné du peuple russe. Également tirés de l’œuvre de Pouchkine, Eugène Onéguine (1879) et la Dame de pique (1890) inscrivent Piotr Tchaïkovski dans le courant romantique russe ; vigoureusement anti-wagnérien, ce dernier exprime par ailleurs dans sa musique un sentiment d’impuissance de l’homme face au destin qui pèse sur lui.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Qu'était-ce, après tout, que de -choisir dans le romantisme (...) sinon faire à l'égard des auteurs de la première moitié du XIXËe siècle ce que les hommes du temps de Louis XIV ont fait à l'égard des auteurs du XVIËe? -Tout classicisme suppose un romantisme antérieur (...) Baudelaire, au milieu du romantisme, fait songer à quelque classique (...) Les romantiques avaient négligé tout, ou presque tout ce qui demande à la pensée une attention et une suite un peu pénibles. Ils recherchaient les effets de choc, d'entraînement et de contraste (...) Ils répugnaient à la réflexion abstraite et au raisonnement (...), VALÉRY, Variété, Études littéraires, OE., t. I, Pl., p. 604.

Ajouté par webmaster

.1 Goya ne doit rien à Phidias, sans doute; mais si l'on entend par romantisme le déferlement d'orchestre qui donne au XIXËe siècle une sonorité si différente des grandes messes médiévales auxquelles il croit se référer; si, parmi les admirations des romantiques, nous choisissons Michel-Ange et non la sculpture de Chartres qu'ils ne connaissaient guère, alors, le romantisme commence au centaure de Phidias, aux chevaux du Parthénon., MALRAUX, la Métamorphose des dieux, p. 87-88.

Ajouté par webmaster

(...) le «Jeune homme devant une tête de mort» -(tableau de Cézanne) de 1890, dans sa conception apparente de romantisme ultra-conventionnel mais dans son exécution très au-delà de ce romantisme (...), A. BRETON, l'Amour fou, VI, p. 156.

Ajouté par webmaster

L'histoire de George Sand est celle d'une femme qui, par sa naissance, se trouva placée sur la frontière de deux classes et, par son éducation, sur une frange où se rencontraient le rationalisme du XVIIIËe siècle et le romantisme du XIXËe (...), A. MAUROIS, Lélia, p. 11.

Ajouté par webmaster

Le romantisme n'est précisément ni dans le choix des sujets ni dans la vérité exacte, mais dans la manière de sentir (...) Qui dit romantisme dit art moderne, - c'est-à-dire intimité, spiritualité, couleur, aspiration vers l'infini, exprimées par tous les moyens que contiennent les arts., BAUDELAIRE, les Curiosités esthétiques, III, II.

Ajouté par webmaster

.1 Pour réussir dans ce projet, le romantisme a dû patiemment se constituer une méthode, comme le classicisme en avait dans sa recherche de la vérité. Or, pour parler vite et ne point s'attarder à ces précisions liminaires, on peut nous accorder encore, sans excessif danger, que la vérité méthodique du romantisme est la technique d'-analyse symbolique., Michel SERRES, Hermès, I, la Communication, p. 22.

Ajouté par webmaster

(...) je la vois, la preuve de notre carence spirituelle, dans ce fait que le héros moderne, le héros type vingtième siècle, c'est le grand financier, le milliardaire, envisagé évidemment sous les aspects du plus faux romantisme, mais admiré ou haï, envié toujours, pour ses sacs de bank-notes et ses carnets de chèques., DANIEL-ROPS, le Monde sans âme, IV.

Ajouté par webmaster

Le Moyen âge était donc devenu -(au XVIIËe s.) une réalité incontestable pour les historiens. Elle le resta, malgré leurs différences sur sa signification : perversion de l'Église dans la conception protestante, des lettres et des arts dans la conception classique (...) antithèse de la raison dans la philosophie du XVIIIËe siècle, âge d'or dans le romantisme catholicisant issu de Schlegel., É.-G. LÉONARD, -in Encycl. Pl., Préface, Hist. universelle, t. II, p. X.

Ajouté par webmaster

Le dix-huitième siècle paraîtra toujours dans l'histoire comme étouffé entre le siècle qui le précède et le siècle qui le suit., HUGO, Littérature et Philosophie mêlées, Sur Voltaire.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Le romantisme et le mal du siècle.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo