NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La passion est-elle une erreur ? Apprendre, est-ce seulement s'informer ? >>


Partager

Sagesse et folie sont-elles réellement incompatibles ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Sagesse et folie sont-elles réellement incompatibles ?



Publié le : 19/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Sagesse et folie sont-elles réellement incompatibles ?
Zoom

« Parmi nos biens, les plus grands sont ceux qui nous viennent par l'intermédiaire d'une folie (mania) «, affirme Socrate (cf. Platon, Phèdre, 244a). Ainsi le père de la philosophie, conçue comme une sagesse fondée sur une réflexion rationnelle, se fait-il paradoxalement l'apologiste de la folie, qui est déraison. La sagesse et la folie seraient-elles donc compatibles ? Pouvons-nous admettre que la folie soit une forme de sagesse ou du moins une voie qui nous permette d'atteindre à la sagesse en nous instruisant ?
 



En ce sens la folie est une voie de la connaissance et conduit à la sagesse. b) L'intérêt de la doctrine platonicienne des quatre délires, qui sera développée à la Renaissance par M. Ficin, puis par G. Bruno (cf. Des fureurs héroïques), est de mettre en avant les domaines où ne pénètre pas la raison discursive de la science et qui sont ainsi le royaume d'une « déraison « qui n'est pas le contraire de la raison, qui ne s'oppose pas à elle, mais qui ne doit pas interférer avec elle. Cette « déraison « se donne comme un autre mode de penser, essentiellement intuitif et sympathique, propre au monde du sentiment (cf. Pascal : « Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas «), de l'imaginaire poétique, voire de l' « imaginai « de la théosophie mystique visionnaire qui, selon la définition d'H. Corbin, « n'est plus le monde empirique de la perception sensible, tout en n'étant pas encore le monde de l'intuition intellective des purs intelligibles «.

Deuxième partie : Nietzsche et la déraison comme retour à la Vérité originaire

Pour Nietzsche, il y a une nécessité de l'illogique et de la déraison car « même l'être le plus raisonnable a de temps en temps besoin de retrouver la nature, c'est-à-dire le fond illogique de sa relation avec toutes choses «. (Humain, trop humain).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1063 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Sagesse et folie sont-elles réellement incompatibles ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Tognizi-298880 (Hors-ligne), le 17/08/2018 é 17H12.
  • Crakott38969 (Hors-ligne), le 07/10/2009 é 07H16.
  • Antoine35727 (Hors-ligne), le 23/08/2009 é 23H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit