Les sapins - Guillaume Apollinaire | Commentaire de texte

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'artiste ne cherche-t-il qu'à nous divertir ... Les relations américano-soviétiques, 1947/199 ... >>
Partager

Les sapins - Guillaume Apollinaire | Commentaire de texte

Littérature

Aperçu du corrigé : Les sapins - Guillaume Apollinaire | Commentaire de texte



document rémunéré

Document transmis par : Idris46346


Format: Document en format FLASH protégé

Les sapins - Guillaume Apollinaire | Commentaire de texte
Zoom

Guillaume Apollinaire est un écrivain français né à Rome le 26 août 1880 et mort le 9 novembre 1918 à Paris. Il est l'un des plus grands poètes français du début du XXe siècle. Il a écrit également des nouvelles et des romans érotiques. Il pratiquait le calligramme (terme de son invention désignant ses poèmes écrits en forme de dessins et non de forme classique en vers et strophes). Il fut le chantre de toutes les avant-gardes artistiques, notamment le cubisme, poète et théoricien de l'Esprit nouveau2, et précurseur du surréalisme dont il a forgé le nom. En 1913, il publie Alcools, somme de son travail poétique depuis 1898. Alcools, recueil de poèmes composés entre 1898 et 1913. « Les sapins » est un poème qui fait partie de cette oeuvre .Il se lia d'amitié avec de nombreux artistes de toute sorte tels que Pablo Picasso, André Derain, Edmond-Marie Poullain, Maurice de Vlaminck et le Douanier Rousseau, se fit un nom de poète, de journaliste4, de conférencier et de critique d'art.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les sapins - Guillaume Apollinaire | Commentaire de texte Corrigé de 1054 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les sapins - Guillaume Apollinaire | Commentaire de texte" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • il est en S..-234250 (Hors-ligne), le 22/03/2014 à 22H15.
  • lucasclermont (Hors-ligne), le 24/11/2012 à 24H11.
  • twocherries (Hors-ligne), le 27/11/2011 à 27H11.
  • Valerie28 (Hors-ligne), le 22/05/2011 à 22H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    On constate aussi cet aspect quand les femmes se signes en entendant la cloche annonçant la mort du sacristain. Il semble donc que le monde extérieur agit sur le monde intérieur. Dans ce poème Apollinaire insère des thèmes qui lui sont cher. L’un thème cher a Apollinaire est la douleur que peut apporter l’amour ceci peut nous faire penser a la chanson du mal aimé. Lotte et triste et a de la douleur a cause de l’amour tandis qu’une autre des femmes se réfugie dans l’égocentrisme. L’autre thème cher a Apollinaire est l'évocation de la mort. On constate que le septième personnage annoncé dans le poème est le sacristain, sachant que 7 est un chiffre maudit pour Apollinaire le sacristain soit sourd boiteux et moribond est sacrifié. On remarque une nature sévère et funèbre avec tels que ossuaire, gisaient, suaires et morfondus. La dernière strophe confirme cette impression.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    J'étais exténuée, exsangue. Et pour un rien, un aoriste. Caler à la dernière épreuve sur le commentaire de texte grec. Un passage de Plotin sur la Dyade., Yanny HUREAUX, la Prof, p. 14.

    Ajouté par webmaster

    Les sapins en bonnets pointus De longues robes revêtus Comme des astrologues Saluent leurs frères abattus Les bateaux qui sur le Rhin voguent, APOLLINAIRE, Alcools, p. 129.

    Ajouté par webmaster

    De temps en temps sous l'ouragan Un vieux sapin geint et se couche (...), APOLLINAIRE, Alcools, Rhénanes, «Les sapins».

    Ajouté par webmaster

    (...) une épicerie où Guillaume -(Apollinaire) venait s'approvisionner de truffes blanches (...) de nèfles, de kakis., Francis CARCO, Nostalgie de Paris, p. 154.

    Ajouté par webmaster

    Le texte n'est pas un -phénomène linguistique, autrement dit il n'est pas la signification structurée qui se présente dans un corpus linguistique vu comme une structure plate. Il est son -engendrement : un engendrement inscrit dans ce «phénomène» linguistique, ce -phéno-texte qu'est le texte imprimé, mais qui n'est lisible que lorsqu'on remonte -verticalement à travers la genèse (...) Ce qui s'ouvre dans cette verticale est l'opération (linguistique) de génération du phéno-texte. Nous appellerons cette opération un -géno-texte en dédoublant ainsi la notion de texte en phéno-texte et géno-texte (...), Julia KRISTEVA, Sêmeiôtikê, p. 219.

    Ajouté par webmaster

    (...) le Politique est du -textuel pur : une forme exorbitante, exaspérée, du Texte, une forme inouïe qui, par ses débordements et ses masques, dépasse peut-être notre entendement actuel du Texte. Et Sade ayant produit le plus pur des textes, je crois comprendre que le Politique me plaît comme texte -sadien et me déplaît comme texte -sadique., R. BARTHES, Roland Barthes, p. 150.

    Ajouté par webmaster

    Certains auteurs, parlant de leurs ouvrages, disent : Mon livre, mon commentaire, mon histoire, etc. - Ils sentent leurs bourgeois qui ont pignon sur rue, et toujours un «chez moi» à la bouche. Ils feraient mieux de dire : Notre livre, notre commentaire, notre histoire, etc., PASCAL, Pensées, I, 43.

    Ajouté par webmaster

    .2 (...) au voeu d'une science sémiologique succède la science (souvent fort triste) des sémiologues; il faut donc s'en couper, introduire, dans cet imaginaire raisonnable, le grain du désir, la revendication du corps : c'est alors le Texte, la théorie du Texte. Mais de nouveau le Texte risque de se figer : il se répète, se monnaye en textes mats, témoins d'une demande de lecture, non d'un désir de plaire : le Texte tend à dégénérer en Babil., R. BARTHES, Roland Barthes, p. 75.

    Ajouté par webmaster

    (...) perdu au milieu du texte (...) il y a toujours l'autre, l'auteur., R. BARTHES, le Plaisir du texte, p. 45.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Les sapins - Guillaume Apollinaire | Commentaire de texte

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast littérature