NoCopy.net

Les sauvages sont-ils des barbares ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'homme est-il naturellement violent ? La nature est-elle égalitaire ? >>


Partager

Les sauvages sont-ils des barbares ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les sauvages sont-ils des barbares ?



Publié le : 21/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Les sauvages sont-ils des barbares ?
Zoom

Mais, en réalité, le sauvage « pur » n'existe pas, car tout homme est toujours d'emblée inscrit dans une culture déterminée. Par ces expressions, nous voulons signifier en réalité que nous rejetons la culture de l'autre, comme si elle n'était pas digne d'être une manifestation culturelle de l'homme, et devait être abaissée au rang de grossière nature.Ainsi, c'est comme si on refusait d'admettre le fait même de la diversité culturelle, affirmant implicitement ou ouvertement que seule la culture à laquelle nous appartenons est vraie, « normale », modèle et expression de la norme, donc supérieure.Lévi-Strauss précise, à la suite de cet extrait, que le véritable «barbare» est celui qui applique à l'autre ce qualificatif, et se montre ainsi incapable d'accepter la diversité culturelle et la relativité de sa propre culture.  Ce à quoi s'oppose cet extrait: L'expression « c'est un sauvage » cache donc en réalité, selon Lévi-Strauss, une forme plus ou moins déguisée de racisme, de peur et de refus de la différence culturelle.C'est dans son texte Race et histoire que Lévi-Strauss développera ces analyses pour montrer que ce refus a habité le mouvement du colonialisme européen depuis le XVe siècle et lui a même apporté ses plus puissants alibis.C'est, en effet, en raison même de ce rejet que l'on proclamait la nécessité, par la colonisation, de « civiliser les sauvages ». C'était en réalité un prétexte, nous dit-il, pour détruire les formes de civilisation qui ne correspondaient pas aux normes et aux idéaux de celle de l'Occident.Mais le texte de Lévi-Strauss s'oppose aussi à une certaine manière de concevoir le travail de l'ethnologue,manière qui prédominait au début du siècle. Il s'agissait alors de traiter les « cultures primitives », celles par exemple des tribus d'Amazonie, comme des sous-cultures ayant manqué leur phase de développement.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les sauvages sont-ils des barbares ? Corrigé de 2704 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les sauvages sont-ils des barbares ?" a obtenu la note de :

8 / 10

Corrigé consulté par :
  • blackgropund-246498 (Hors-ligne), le 04/11/2014 é 04H19.
  • sharon180495-215742 (Hors-ligne), le 14/10/2013 é 14H17.
  • Waant3d (Hors-ligne), le 12/02/2012 é 12H15.
  • NemoNeminem (Hors-ligne), le 10/10/2010 é 10H23.
  • rancmathieu (Hors-ligne), le 02/10/2010 é 02H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Les sauvages sont-ils des barbares ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit